Semaine de rêve sur la côte fidjienne

Descendue du bus peu avant 5h, il fait encore jour, en face de moi se présente une allée que j’emprunte soulagée d’être enfin descendue du bus et de bientôt pouvoir me caler pendant une semaine dans une sorte de mini chez moi, chose que je n’avais eu depuis des semaines 😂

Il pleuvine mais ça n’enlève rien au charme de la nature environnante > de la verdure de partout, des oiseaux qui piaillent, des hibiscus par-ci, par-là. Ça change de la ville 🤗

 
Source pour l’image ci-dessus: https://www.tripadvisor.com/LocationPhotoDirectLink-g793323-d1068280-i25397321-The_Beachouse-Korolevu_Coral_Coast_Viti_Levu.html

La Beachouse allie bungalows privés et dortoirs ce qui donne une caractère assez homogène à sa clientèle: familles, couples, jeunes et moins jeunes, voyageurs individuel. 

Sur ma droite il me semble longer les dortoirs mais il me faut continuer jusqu’à la réception. Je croiserai quelques employés. On s’échangera des « Bula » 🇫🇯🌺😜     (Hibiscus dont ils se servaient pour décorer les buffets le matin et le soir)

Alors que l’accueil dans mon premier hôtel était plus que médiocre, pâle, rien à voir ici. Je suis accueillie avec des « Bula » plein de joie et accompagnée d’une multitudes de sourires. (Ça donne le la pour le séjour:)!) C’est l’heure du « tea and scone » > on verra le Check-in plus tard 😂 Fiji Time quoi 🇫🇯😂

Quelqu’un me salue de loin, je me retourne à deux fois pour être bien sûr que c’était bien à moi qu’on s’adressait et je retrouve une allemande, Antonia qui était avec moi au « Smuggler Cove », l’hôtel où j’étais restée à Nadi. Enfin elle, elle m’aura reconnu, moi physionomiste comme pas deux, même en lui ayant parlé à Nadi, il m’aura fallu deux bonnes heures avant de la retrouver dans ma mémoire 🙂 mais du coup c’est comme ça que tout a commencé : ici l’ambiance très relax faisait que toutes les personnes dont beaucoup voyageaient seules se parlaient entre elles et on finissait par avoir de grandes tablées : un bonheur d’être dans une ambiance pareille 👌🤗😍   Origines et profils différents, on avait tous en commun l’envie de profiter de cet havre de paix perdu au milieu d’une île du Pacifique : Marcus des Îles Vierges Américaines, Niels des Pays-Bas, Nathan, Hannah et Naomie de la côte est de l’Asutralie, Sophie de Nouvelle-Zélande, Mandy, Antonia et Johannes d’Allemagne, Joe et Charlotte de Grande-Bretagne, Daniela du Brésil, Noor du Canada pour n’en citer que quelques uns 😦

À part les grandes tablées, au menu ce fut relaxation dans les hamacs, sur la plage, dans la mer, dans la piscine, grasse mat ou sieste … La belle vie quoi > quand on voyage comme ça loin, ça fait du bien de lâcher la bride et d’arrêter de courir partout, rester dans un endroit pendant une semaine, j’en avais grand besoin. Et mon objectif était aussi de me couper de la réalité… 

Mon capital sommeil aura bien récupéré 🙂 il me faudrait quasi une semaine comme ça par mois 😂 
   
   
L’hôtel donnait l’impression d’avoir été bien réfléchi au point de vue de sa construction/son agencement. 

Un espace dortoir loin des bungalows privés (apportant plus de luxe que les dortoirs) et minimisant l’impact du bruit des dortoirs pour ceux ayant réservés les bungalows.   avec de nombreux mille-pattes 🐛aussi cherchant « refuge » ? (Comme si ils avaient pas assez de place dehors 😂) 

Un espace où manger avec de longues tables même s’il était possible d’aller se poser ailleurs, notamment en face de la mer 😎 (par contre mieux fallait se protéger contre les moustiques avant de prendre son dîner parce sinon ils nous réduisaient à néant) 

Comme on était loin de tout, ici le meal package était en plus de la chambre et comprenait petit déjeuner et dîner > petit-dej sous forme de self service (œufs, saucisses, épinards, toasts, limonade au citron faite maison 🍋😍…)  

et pour les dîners on avait chaque fois quelques options 🙂 les assiettes étant assez copieuses et la météo étant assez ensoleillée, 2 repas par jour étaient amplement suffisants. 

Un seul soir de la semaine nous avons eu un buffet (voir photo ci-dessous). Le reste du temps, nous pouvions choisir entre un plat vegetarien, de poisson ou de viande. Il y en avait vraiment pour tous les goûts mais j’ai pas pensé à prendre de photos de ces menus.

 

Un espace piscine 🍸 donnant sur la mer avec des transats à volonté 👌😍 faut aussi préciser que l’eau de la piscine était juste glaciale par rapport à celle de la mer qui elle était limite température de bain : la plus chaude que j’ai jamais connue 🇫🇯😎🏖👙

   
 

Bref cette semaine là à la Beachouse fut ma préférée dans le fait que les touristes (jeunes et moins jeunes) se parlaient entre eux et n’étaient pas scotchés sur leurs écrans comme c’était le cas par exemple en Nouvelle-Zélande dans les auberges (ha cette nouvelle génération hein 😂 j’en fait partie quoi que je suis à l’extrême désormais faisant partie des « vieilles » – le Madame ayant remplacé depuis de nombreuses années le Mademoiselle), mais quand même sérieux quand nous sommes en vacances lâchons nos téléphones) bref on pouvait être seul mais on ne l’était jamais vraiment et c’était pas aussi dérangeant parce que y’avait toujours quelqu’un avec qui faire qch ou pour nous motiver de sortir du hamac 😂      crédit photo pour ces deux photos ci-dessus : Mandy 

       
    

  
  
 

C’est assez difficile de mettre par écrit mes impressions parce que je le fais des semaines plus tard mais le souvenir qui m’en reste est cette ambiance relaxante et cet esprit solidaire qui n’envahissait pas la sphère privé de chacun (sauf les ronfleurs éternels🙈😂) accompagnés de couleurs magnifiques presque irréelles quand ils s’agissait de l’eau turquoise ou des couchers de soleil et d’une plage peuplée de crabes 😂 avec l’eau de la mer à une température plus qu’idéal qu’on y restait des heures 🏖👙🌺 si on se faisait pas bouffer par les crabes 😂

Certains étaient plus gros mais la majorité étaient quasi transparents et tout petits (gare aux pieds si on était sur la plage en mode inactif d’ailleurs ou même dans la mer car ces petits couillons nous prenaient pour de la viande fraîche 🦀🔫😂) 

 

Et ils y avaient aussi ceux vivant sur l’herbe   

Marées basses, marées hautes : les activités de l’hôtel proposées étaient au grès des marées pour quand il s’agissait de sortir en mer. 🐠🐟🚤
  
 

Installés confortablement dans les hamacs, c’était aussi un délice de juste regarder la marée monter 😂 

   
     
 
   

ou d’aller se promener sur les rochers en marée basse   
    
 

5 Commentaires

  1. Poussin de la mort qui tue :)))

    Ah ouaich!!!! Waouw, waouw, waouw, ici il tombe des trombes et j’ai mis un genre de polar et chaussettes, car je caille. On sent l’automne arriver.

    J'aime

  2. Noname

    Cc c où aux Fidji cet endroit de rêve ? 🙂

    J'aime

  3. begou jean marie

    oui pour étre fabuleux c’est plus que ça c’est un endroit de reve

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :