Arrivée dans les îles du Pacifique 

3-4 juillet — Au bout du monde perdu dans le Pacifique, des îles en veux-tu, en voilà. Îles, îlots, atolls, lagoon, le vocabulaire n’est que exotique pour toute personne qui n’est pas du coin. Elles font toutes rêvées, Vanuatu, Samoa, Polynésie, Fidji, Nouvelle-Calédonie et j’en passe, y’en à tellement 🏝☀️🐠👙🌲🦀🐢🐟⛵️🐙😎🐡🏊🏖🎣🕶👒
La Nouvelle-Calédonie est un paradis inaccessible pour celui qui habite en Europe… J’étais dans le coin donc autant en profiter 🤗 oui hein 1500km de la NZ, c’est pas bien loin. De plus c’est un peu le paradis en mode francophone 😉 vu que tout le reste plus ou moins est anglophone. Ça fait du bien 🙂 
Ici déjà UNE seule compagnie aérienne pour s’y rendre »Air Calin » > ha ça sent déjà le monopole et les magouilles 😂 

Faire le vol d’Auckland à Nouméa avec Air Calin, c’est comme si soudainement tout le monde était de vieux amis > tous les passagers discutaient entre eux et l’ambiance de ce vol fut assez unique 🤗 les 2h30 de vol passèrent vite, mon voisin me raconta sa vie (français en retraite habitant la Nouvelle-Calédonie qui revenait de vacances à Rotorua où il avait acheté une maison il y a quelques années) (et il y en a beaucoup de français vivant en NZ)

  

Pas le temps de me documenter, pas le temps de lire sur l’histoire de ce (bout de colonie) bout de France, je découvre tout sans idée en arrivant sur place mais surtout encore plus à discuter avec les locaux. Les journées passent comme des flèches 🙂
Nouméa : de l’idée qu’on s’en fait de métropole, c’est tout l’inverse en réalité > c’est une ville pleine de graffitis, où tu veux pas trop te balader toute seule (ça m’avait pas du tout mais alors pas du tout manquer ce fait de me faire siffler dans la rue !) et encore moins la nuit et surtout dans les parcs. Même les locaux te le disent, surtout te balade pas la nuit dans les parcs de la ville. Gros décalage après les pays anglo-saxons (Singapour et NZ) où tu te sens en sécurité partout – la vidéo-surveillance étant reine > ici aucune caméra !
Grosse impression de déjà vu en fait avec Kuta, sur l’île de Bali où ben en fait la ville n’a rien à voir avec le reste de l’île… > Il faut partir sur le nord de la « Grande Terre » (nom de l’île où se trouve Nouméa) dans la brousse comme on dit ici (la campagne quoi) ou dans les îles pour vraiment découvrir LA Nouvelle-Calédonie. 
Mais de rester sur Nouméa en tant que base me permet d’en apprendre plus sur la vie ici et sur le quotidien des habitants de la ville et aussi du pays aussi. Car oui d’être ici en terre française en fait, on parle de la France de métropole comme un « pays » tellement différent, tellement lointain, tellement étranger, tellement abstrait. Etre blanc français ici c’est un peu comme être l’étranger, t’es dans une terre colonisée par tes ancêtres et tu sens quelques fois ce regard pesant (limite haineux) sur toi de la part de certains locaux surtout vers la place des cocotiers dans le centre ville. Fort heureusement pas souvent et c’est que par quelques personnes. Après aussi normal quand on voit le comportement des blancs habitant à Nouméa et qui se la pètent plus haut que leurs culs sérieux !!! Tu vois les meufs elles sont perchées sur des talons de 5 cms, 

  
ils te disent pas bonjour alors qu’ici dans tous le pays sérieux la coutume veut que tu dises « bonjour » à tous le monde que tu rencontres où que tu fasses un signe de la main si t’es en voiture. C’est un signe de respect et ça fait cette espèce de convivialité si propre à ici. Alors quand je vois ce comportement du blanc à Nouméa, ça m’énerve simplement. De plus c’est aussi le concours de « qui a le plus gros pick up » alors que la plupart des locaux n’ont même pas les moyens de se payer même une petite bagnole et doivent se taper le bus… C’est au point où par exemple quand je prenais le bus à Montravel pour Noumea, j’étais la seule blanche de toute la gare routière ! 2 jours m’auront suffit mais oui tout le monde comme partout n’est pas à même dans le même sac > j’ai aussi rencontré certains blancs super adorables avec qui j’ai eu des longues discussions très intéressantes. Les kanaks ont l’impression de tirer la tronche et de te faire la gueule mais en fait dès que tu montres que t’es pas hautain comme blanc ça va niquel 😉 et c’est un plaisir de discuter comme toujours 🙂 une voisine de bus un matin me racontera la folie du Darty ou du Decathlon quand les deux marques sont arrivées et m’expliqua avec enjouement comment elle avait monté pour son père un micro onde l’hiver dernier et qu’il était au anges 🙂 (dans la brousse tu fais la cuisine au feu de bois donc tu vas cuire une fois et le reste tu réchauffes pas toujours… ) 
Le coût de la vie ici étant tellement haut, tout coûte le double ou le triple qu’en France > faut s’imaginer que par exemple l’électroménager coûte moins cher de le faire venir par container si on déménage que de l’acheter sur place, que les gens vont acheter leurs vêtements en Australie, que niveau bouffe ici c’est en mode « auto-suffisance » : chacun essaye d’avoir son potager, il y a aussi un espace de système de trocs en place entre les gens de la brousse ou de la campagne de Nouméa même. 

Je sais plus comment c’est en France, ça fait maintenant 10 ans que je suis partie mais ici le lundi tout est fermée donc en tant que touriste faut mieux s’armer de bonne volonté 😉 seule musée d’ouvert > le musée de la Nouvelle-Calédonie qui a la plus grande collection d’art kanak au monde dans un musée (suivi du musée du quai branly). Kanak, pour éclairer mon cher lecteur*, c’est le nom qualifiant la population autochtone du pays ici  

Visite du centre-ville plutôt vite fait, quartier asiatique avec sa porte et sa statue commémorant les travailleurs venus du Vietnam à la fin du XIXeme siècle.      

Certains noms sont bien originaux aussi 🙂 et encore je vous ai pris ceux sans fautes parce qu’ici c’est royal niveau du francais (mais faut reconnaître que c’est pas leur langue maternelle non plus) 

Pas beaucoup de monde dans les rues, pas beaucoup de cafés où s’assoir comme je me souviens pouvoir le faire en France, pour manger ici c’est un système de snack : sandwich (moins bons qu’en France), nourriture asiatique : nems ou rouleaux de printemps (euh rien à voir de ce que je trouve à Singapour), beaucoup d’aliments fris. Et ils ferment tous après l’heure du midi. Certes y’a quelques cafés sur la place des cocotiers (place centrale) mais vu les prix j’ai dit non :).  

Ici la population est un beau melting-pot avec des Kanaks, des Vietnamiens, des Polynésiens, des Vanuatais, des Javanais, des blancs (français de métropole ou descendants de bagnards), des Wallisiens et Futuniens. Arrivant de Nouvelle-Zélande > j’avais eu une petite introduction sur les peuples du pacifique via le musée de Wellington (les Maori étant un peuple originaire du pacifique. On dit qu’ils ressemblent plus aux polynésiens qu’aux calédoniens). Mais j’en apprendrai plus ici via les musées > Ici le peuple majoritaire, c’est les kanaks et ils fonctionnent par tribus avec par région, ils ont donc plus d’une langue différente > c’est pourquoi les kanaks du sud ne comprendront pas ceux du nord. Y’a pas vraiment une unité kanak, c’est plus des unités régionales. Mais les rites restent communs : par exemple chacun a son espace de pêche et gâtez celui qui vient l’empiéter.  

Quand on est reçu par une tribu : soit on passe par le chef où l’on fait directement une coutume aux personnes, à la famille de la tribu qui nous accueille 

Lien pour en savoir plus sur la coutumes et la culture kanak

Le lendemain, mardi > aujourd’hui, c’est jour de marché – en fait assez bizarre le marché ici c’est du mardi au dimanche et quand on y regarde de plus près, c’est la grosse arnaque > il double de volume les jours où les bateaux de croisières s’arrêtent + les prix des stands sont juste le double de ce qui se trouve en ville, voire même plus >> ex avec un pareo, sur le marché entre 1800 et 2500 francs en ville bam 500/600 francs …

Bref ok sympa à voir mais ne rien y acheter… 
Autre visite de la journée : celle du musée de Nouméa, les deux musées sont dans un style assez « vieux ». Faut voir les touristes anglo-saxons quand ils viennent, habitués aux musées interactifs de l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, ils ressortent en moins de deux 😂 mais avec la visite de ce dernier musée, on en apprend en fait beaucoup sur l’histoire du pays avec la colonisation et c’est assez bien fait. 

En discutant avec une employée du musée > il en ressort qu’il y a en fait un manque de moyens pour proposer de meilleurs alternatives au musée tel qu’il est aujourd’hui > par exemple pas d’audio guide pour les touristes anglophones qui étant donné que tout le musée soit en français, sont un peu largués (remarque comme elle dit c’est aussi le cas quand on va chez eux tout est en anglais) > la mairie bloque assez les moyens financiers et aucune perspective d’évolution > on est en France j’avais oublié ça – ça râle et des fois pour la bonne cause > la mairie dit « faites nous une proposition de projet « , l’employé sait que le temps qu’il mettra à s’y mettre dessus sera non rémunéré et que la plupart du temps ça n’ira pas plus loin donc évite désormais de faire des heures supp non rémunérées… Y’a bien des audios-guides mais ils sont fabriqués par des français et les faire réparer coûte hyper cher et impossible non de les faire réparer hors France. Haaaa ce hyper pouvoir de la France….
2 jours à Nouméa à papoter avec pleins de monde aura suffi à me faire une idée sur certains points. J’en apprendrai beaucoup sur la politique du pays aussi ca oui même si officiellement ça fait partie de la France, la Nouvelle-Calédonie a son propre gouvernement (avec ses propres magouilles et monopoles, au même niveau que la France 😂!). 

Pour en savoir plus sur le système politique de la NC > lien

Le pays a un référendum en 2018, l’année prochaine concernant son indépendance > histoire à suivre. Je discutais avec une pied noire arrivée d’Algérie en 1964 qui me disait que si les Français partaient, ce serait les Australiens ou Néo-zélandais qui viendraient…

Article assez court qui résume bien la situation politique > lien

Un commentaire

  1. begou jean marie

    tu me confirme ce que ma dit une personne que je connais qui a habiter la bas . bravo pour ton article

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :