24h à Wellington 

Si quelqu’un me dit Wellington, ni une ni deux mon côté belge ressort à vitesse grand V et je pense direct à Waterloo (la ville de Belgique – je précise parce que y’en a pas qu’une dans le monde) > à sa bataille, à son musée, à son cinéma et aussi à sa bière, récemment découverte 🙂 Mais nop cette fois le Wellington dont je vous parlerai, c’est de la capitale de la Nouvelle-Zélande. Et comme à chaque fois qu’il y a une autre ville encore plus connue que la capitale elle-même (Auckland), je me pose la question pourquoi Wellington est-elle la capitale ?

Alors Wellington n’est la capitale de la Nouvelle-Zélande que depuis 1865. Trois villes ont été capitale: 

Okiato ou anciennement Russell entre 1840/1841. En gros pour faire cours > arrivée des colons anglais en NZ au XIXème > fin janvier 1840, la NZ est déclarée comme faisant partie de l’empire britannique > il fallait trouver une capitale mais ils ne savaient pas se décider > capitale temporaire trouvé dans l’urgence 
-Auckland de 1841 à 1865 

-et depuis 1865 Wellington, choisi de manière à etre plus central à cette époque où la ruée vers l’or battait son plein sur la côte ouest dans l’île du sud.

N’ayant qu’une semaine sur l’île du nord, je n’ai pas voulu m’attarder dans les grosses villes, d’où le pourquoi du comment mais 24h c’est court très court pour découvrir une telle ville (mais c’est mieux que rien 🍀)

Y’ avait une chose avant tout que je voulais faire (puis faut dire qu’il pleuvait aussi), c’était le musée Te Papa Tongarewa, le musée leplus connu des Neo-Zélandais et qui jouit d’une très bonne réputation dans tout le pays. En plus il est gratuit !

  
Sur plusieurs étages, il y a de quoi ravir tout le monde, enfants comme plus anciens. On monte les étages en évoluant dans le temps et tout un étage ou presque est consacré à la culture maorie et réalisé par des maoris > les légendes utilisant le « nous, peuple maori » –  de plus les légendes sont également billingues anglais – māori partout dans le musée !  

On commence par une grande exposition interactive sur les risques sismiques avec à la fin un documentaire des plus émotionnels composé de témoignages récents d’habitants de Christchurch sur les tremblements de terre qui ont frappé la region.   

Toute la faune existant depuis la préhistoire est mise également à l’honneur au rez-de-chaussée      

Le musée a même une partie à l’extérieur avec la création d’une forêt tropicale   

et un point de vue superbe sur le centre-ville   Un étage est également consacré  aux migrations des peuples de l’Oceanie     

 

  
Et là tout le pouvoir des musées, on ressort toujours avec quelque chose dont on a jamais entendu parler >> je vous invite à vous documenter sur le peuple Banaba et comment ils ont perdu leur île.   

Le musée a également toute une expo sur ses nouveaux citoyens.    
 
On dit qu’il faut y passer au minimum quelques heures. J’y ai passé l’aprèm et j’ai tout simplement adoré 😍 Je suis tombée un samedi, le musée étant gratuit > une bon partie de Wellington s’était donnée RDV. 
De plus je ne le savais pas mais je suis tombée en pleine festivité du nouvel an maori 😱🎉 > le musée était donc en pleine effervescence et coup de chance pour moi ce jour là, les chants et dances étaient projetés sur grand écran pour que tout visiteur puisse profiter du spectacle > un PUR RÉGAL 🤗👌🇳🇿😍 

Je vous mets les liens >

Début des festivités avec le premier rituel Matariki célèbré par le musée lien rien qu’à voir les photos et vidéos ça devait être grandiose 😱🤗

Le Kaumātua Kapa Haka (= le final) du 24/25 juin avec ses chants et haka par les anciens 😍 Lien

La nuit tombant à 17h, une fois sortie du musée, je vous avouerai que j’avais aucune envie de me taper l’ascension dans le noir du mont Wellington (fortement recommandé par contre pour le point de vue sur la ville !) > balade dans la ville et sur le port pour admirer le feu d’artifice du final des festivités du nouvel an Māori > quand même un feu d’artifice le 24 juin à Wellington 🍾👌🇳🇿 y’a que le Québec pour rivaliser🇨🇦

   
    
    
    
   
Et pour contrer les graffitis : comme toujours des street art, ici avec une petite touche environnementale   

🎉 ngā mihi o te tau hou 🎉 (happy New Year en maori) 

    

Levée aux aurores pour mon bus qui m’emmènera à Taupo, prochaine étape de mon périple, je dois de l’auberge (se trouvant à côté du musée, du port) à la gare (de l’autre côté du port) longer le port et avec le lever du soleil > Arg ça a envoyé du lourd 🙂 

   
    
  La gare assez impressionnante

Saviez-vous que… :

-Wellington est la capitale la plus au sud de tout l’hémisphère sud ? 

-les habitants s’avèrent être de si gros buveurs de cafés « confirmés » qu’il y a juste plus de cafés (coffee shop) par habitants qu’à New York > il y avait même un festival il y a quelques années ☕️🇳🇿

– le musée Te Papa avait organisé un festival du chocolat en 2016 🍫🤗

-y’a tellement de rues pentues à Wellington que les habitants sont connus pour être quelque-uns des plus sportifs > 11% des habitants vont à pied au boulot 

-Wellington serait la capitale du pays en matière de bières artisanales – même si d’autres régions s’approprient le titre – au point que les brasseries ont élaboré un plan nous guidant au mieux dans la ville pour satisfaire notre soif 🍻🇳🇿

-Russell Crowe était de Wellington 
Et pour finir plus général : que les deux grandes îles de la NZ ne portaient jusqu’en 2008 pas de noms officiels. En anglais elles sont restées « North Island » et « South Island » mais en maori elles ont été baptisé « Te Ika-a-Māui » pour l’île du Nord (« le poisson de Maui » qui fait référence au mythe de la création de la NZ pour les Maori) et « Te Waipounamu » pour l’île du sud (« lieu de la pierre verte », les Maori étant fascinés par la jade qu’ils trouvaient en grosse quantité dans certains cours d’eau du sud)

3 Commentaires

  1. Poussin redevenu normal

    Et moi qui ai cru qu’un pont reliait l’île du Sud à l’île du Nord. Je ne pensais pas que tu aurais voler… mais je pensais qu’un train reliait deux grandes villes… Voilà, voilà… bonne route sur les chemins de l’hémisphère Sud. Bisous.

    J'aime

    • Ben c’était soit l’avion soit le ferry 😜 mais je voulais à tout prix essayer la compagnie Air New Zealand donc ✈️ en fait je pense que vu les tremblements de terre et autres catastrophes à risque dans la région, c’est logique et économique de pas construire un pont. Des bisous 🙂

      J'aime

  2. begou jean marie

    oui tu as raison c’est une belle ville . bonne route pour la suite

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :