Oamaru et ses pingouins  

21 juin – Me voilà en train de finir ma loupe et de remonter doucement vers Christchurch via la côte est d’où je prendrais un vol pour Wellington. C’est les vacances universitaires, le bus est plein, plus un siège de disponible. Le conducteur ne prend plus la peine de nous donner des explications (en fait c’est comme ça depuis Queenstown), il se contente de conduire et est aujourd’hui d’une humeur massacrante, les retardataires en ont pris plein leurs grades > ha bah ça va être long ce voyage serré comme des sardines, plus trop l’habitude 🐟… Mais on oubliera vite ce detail car aujourd’hui c’est comme si on avait eu le droit à un coucher de soleil sur plusieurs heures. Les couleurs sur la campagne vallonée et la mer qu’on longera seront justes magnifiques. Digne d’effets spéciaux 🙊👌😍🇳🇿Juste dommage que le reflet sur les vitres empêchait de prendre des photos🌄🙊🌅

Oamaru, petite ville entre Dunedin et Christchurch est pas plus grande que Greymouth mais pas de passé minier ici sur la côte est. La ville est connue pour ses pingouins, et en grande accro des pingouins, ce stop était donc inévitable 😜 > alors comme partout on nous vend l’attraction de la ville > l’observatoire de la colonie des pingouins et forcément c’est pas gratuit non plus 😂 > $30 à $50 suivant si on veut pouvoir s’asseoir sur les toutes premières places de l’observatoire ou non > Lien

Alors j’étais venue dans l’optique de voir mes pingouins oui mais pas de me faire déplumer et à voir les avis sur tripadvisor, on se rend vite compte que cet « observatoire » est une grosse arnaque > pas vraiment dans l’optique de sauvegarde mais plus de faire payer les touristes la seule attraction de la ville, et normalement on verrait plus de pingouins en dehors de l’observatoire que depuis (il donne sur une plage, plage donc devenue « privée »). J’allais donc tenter ma chance de mon côté aux alentours de l’observatoire, car les pingouins sont censés traverser la route pour regagner leurs nichées.  🍀    

En me promenant le long du vieux port réaménagé, je recroise le couple de Suisses qui nous avec pris en stop quand j’étais avec Willy (le chinois) à Fox Glacier > assez surprenant de se croiser ici de l’autre côté du pays dans un bled aussi petit 😂  

Arrivée un peu avant l’observatoire, je tombe sur une jetty NOIRE d’oiseaux qui braillaient (et cocotaient bien aussi ;)!) j’avais jamais vu ça, assez impressionnant 
  
 On s’en rend pas vraiment compte de la densité et comme je n’ai que mon téléphone avec moi, voici une image d’Internet – wiki – zoomant un peu plus 🐦  > je décide de les observer plus attentivement le temps du coucher de soleil (pour pouvoir ensuite tenter de voir quelques pingouins à la tombée de la nuit🍀) – je distingue des mouettes mais aussi d’autres oiseaux noirs au ventre blanc et au long cou > après quelques recherches sur internet, il s’agit de « spotted shags » ou en français de « cormoran moucheté », une espèce endémique à la Nouvelle-Zélande ! 

Pour les plus curieux sur cette espèce de cormorants Lien en anglais

Il fait tellement froid ce soir-là que je me décide de finalement rentrer à l’auberge. Pas de pingouins pour ce soir, je retenterai ma chance demain. Et qui je revois à l’auberge ? Le couple malaisien (et qui étudie à Singapour) que j’avais connu à Wanaka dans ma deuxième auberge, décidément 🙂 
Puis c’est le drame à l’auberge : plus d’eau chaude, impossible de prendre une douche 🚿  (petit air de ressemblance avec mon hiver népalais 🇳🇵😂)  – il est à peine 18.30, le chauffage marche à peine…  Je fais la connaissance de 2 françaises d’Auvergne qui en bonnes françaises se préparent une quiche 🇫🇷. 

Vers 21h, je les motive pour ressortir. Apparement, ce serait une bonne heure pour les voir 💪 Cette fois je m’habille plus chaudement > triple couche avec vêtements thermiques ☃ 

Et bam à peine 10 min plus tard 😱😍 nous en voyant 3 🍀  

 Et encore quelques autres plus loin vers la jetty 🙂 mais aucun ne se décidera de traverser la route devant nous… 

Mais quand même d’en avoir vu 5 comme ça, ça reste magique 😍

Un peu de linguistique

  • Allez savoir pourquoi ce pingouin a différents noms suivant les pays anglophones : « Blue Penguins » en Nouvelle-Zélande et « Little Pengouins » en Australie > c’est donc les mêmes que j’aurais vus ici à Oamaru et à Burnie dans le nord de la Tasmanie Article du blog 
  • Le Blue penguin ou Little penguin se dit manchot pygmée en français. Mais 🤔 manchot vs pingouin ? Vous vous posez sûrement la même question que moi > en fait dans la langue française, on a deux mots car pour nous il y a deux sortes de « pingouins » > celui qui sait voler et qui habite dans l’hémisphère nord ~ le pingouin ~ et celui qui ne sait pas voler et qui habite dans l’hémisphère sud – le manchot

  
Source photo

Alors à part cette colonie de manchots pygmées, il y a aussi les « yellow-eyed penguins » ou « hoiho » en maori (manchot antipode en francais) > LE manchot endémique du pays, seulement présent sur la côte est de l’île du sud ! Plus rare à voir car plus craintif, on peut quand même l’apercevoir si on a de la chance sur une autre plage à l’extrémité de la ville. Comme ils traversent matin et soir cette plage pour gagner la mer / regagner leurs nichées, la plage est en été interdite d’accès et en hiver seulement autorisée entre 9h et 15h. On les observe d’une petite cabane située en haut de la falaise et mieux vaut s’armer de patience et être bien habillé là-haut.   

 Et pourquoi pas aussi de jumelles 🔭 

Normalement ils ont l’air de ça:   

Mais je n’en aurai vu aucun à cause de connards de touristes se baladant sur la plage vers 3.30/4h l’heure où ils sont supposés rentrer de leurs journées en mer. Non mais sérieux c’est écrit noir sur blanc à genre 3 reprises, ben non faut croire qu’en 2017 y’a des gens qui savent toujours pas lire. Je vous dis pas comment je les ai engueulé 😡😤🤒 une fois qu’ils étaient remontés. Pas de commentaires d’où ils venaient, c’est toujours les mêmes…
Le lot de consolation un lion de mer 🙂 enfin j’en vois un 😍

 

La ville (qui compte environ 130 000 habitants) regorge de bâtiments de style victorien et en est tellement fière que tous les ans en novembre, le temps d’un festival, elle voyage dans le temps, les habitants s’habillent avec des tenues de l’époque, un grand pique-nique dans l’esprit de l’époque est organisé…

Forester art Gallery construite en 1884 
  
Conseil logement

Si j’ai une auberge à vous conseiller c’est « Oamaru backpacker » > tip top  👌

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :