Lake Matheson @Fox Glacier

Quand on descend la côte ouest, on passe par les glaciers et un des lieux les plus connus dans la région des glaciers, c’est le lac Matheson, célèbre pour son reflet parfait des montagnes tel un miroir. 

Une des raisons aussi pourquoi j’ai choisi de m’arrêter au glacier Fox Glacier et pas à Franz Joseph. Mais les glaciers j’en parlerai dans un autre article, chaque chose en son temps :).

De Greymouth au village de Fox Glacier, avec la compagnie de bus locale Intercity c’est 4h30 de route… Depart 13.30, arrivée 17.40 et comme il fait nuit à 17h en hiver ici, bah la journée est vite raccourcie. Donc en général on reste 2 nuits dans la région des glaciers mais en ayant vraiment qu’un jour sur place.

Assise dans le bus à côté d’un finlandais de Helsinki super gentil et aussi pipelette que moi qui m’a expliqué plein de choses sur la Finlande et la culture du sauna là-bas, le trajet a de suite paru beaucoup moins long que les 4h30 + notre chauffeur de bus hilarant et aussi avec une bonne dose de tchache nous aura fait quelques frayeurs mais premier trajet avec la compagnie de bus locale et ben wouah ça c´est de la qualité. Et comme 98% des passagers du bus descendait à Franz Joseph Glacier (les deux villages portent le même nom que les glaciers), il m’a raconté son séjour en Russie et attention fallait s’accrocher parce qu’avec l’accent 😱😳 et encore je m’estime heureuse d’avoir eu une conversation avec lui parce que le Chinois qui était le seul passager avec moi dans le bus de Franz Joseph à Fox lui ne comprenait rien mais rien de rien … 

J’avais une journée sur place et mon plan était simple : faire le lac Matheson et le aller voir le glacier dans la même journée vu que même en restant deux nuits sur place, j’avais réellement qu’une journée (le bus repartant pour poursuivre jusque Queenstown à 8h) 

Possible ? D’après les autres backpackers à l’auberge oui si je marche vite, bah ça devrait le faire alors. Et comme le meilleur moment pour voir le reflet des montagnes sur le lac, c’est à l’aube ou au crépuscule et que je n’ai aucune encore de rentrer dans le noir, j’irai le matin et ensuite au glacier l’après-midi.

Réveil à 5h45, le temps d’émerger je suis dans la rue aux alentours de 6h30 et qui je vois : le chinois du bus qui véridique je retranscris le dialogue tellement c’était inédit : 

… 

Lui : je me suis levé parce que j’ai vu que des gens se levaient à cette heure-là dans mon auberge donc j’ai pensé y’a quelque chose à faire mais je sais pas quoi en fait. Mais bon comme je suis lève-tôt quand même !

Moi : je vais au lac si tu veux viens avec moi ? Mais je te préviens faut marcher 5 kms, peut être qu’au retour on pourra faire du stop mais je te garantis pas qu’une voiture s’arrête. 

Lui : ah oui c’est une bonne idée ça, d’accord je viens avec toi… 

Voilà comment je finis par passer la journée à marcher avec un chinois (qui finira autour du lac à me parler non stop de son voyage au Tibet et qu’en fait non les tibétains sont pas pauvres, que lui il a pas besoin de visa, vu que c’est la Chine… Je suis restée polie j’ai rien relevée j’ai rien dit mais intérieurement je bouillais j’explosais 🤒😠🤒). Comme quoi les voyages contribuent à la sagesse. 

Retournons à nos moutons, nous voilà en route à pied pour parcourir les 5 kms qui séparent le lac du village. Même si l’envie est là de faire du stop, AUCUNE voiture à 6.30 h du matin donc on finira par arriver au lac après une bonne heure de marche et ce juste à temps pour le lever du soleil 💪👌🎉🤗 (par contre niveau pied je sens que ça douille déjà – apres 2 ans de sandales mes pieds ne sont mais alors plus du tout habitués à mes chaussures de marche et c’est ampoules sur ampoules à chaque fois que je les mets depuis mon arrivée en 🇳🇿) 

   la pleine lune nous servira de lampe 🙂

 Ça donne rien sur la photo mais faut s’imaginer un mélange de noir, bleu nuit et de blanc/gris, just sublime comme « aperitif;)! » 
  Le soleil n’est pas encore là que le lac dévoile déjà son jeu de miroir 

Et petit à petit le ciel se dégage et à force d’être patient on finira même par voir quelques sommets enneigés   sans les nuages, avec une petite brume.

   
        

Assez contents de nos photos, nous partons à l’attaque de la petite rando qui fait le tour du lac. Un peu moins de 5 kms  

Et de se promener dans une forêt tropicale tout en sachant qu’on est au pied d’un glacier, c’est juste énorme, on se croirait dans un monde parallèl. 

Le pire c’est que ces forêts tropicales je les connais mais avec genre 80% d’humidité, ici c’est le froid qui règne !   

    
      

  
    
    
  
Il est presque 11h quand nous nous apprêtons à reprendre la route 

 Tu m’étonnes que le boeuf neo-zélandais soit si bien réputé quand les vaches ont un tel pâturage👌 

Pas chaude de rentrer à pied, on tente le tout pur le tout en mode stop et après une dizaine de voitures dont de nombreux camping-car qui nous passeront devant, ce sera finalement un couple de suisses germanophones qui nous ramèneront jusqu’au village 🙂 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :