Tranzalpine: de Christchurch à Greymouth 

La plus belle manière de traverser l’Île du Sud, à part peut être en mongolfière, c’est par le train 🚂😊

La société des chemins de fer neo-zélandais c’est « Kiwirail » (rien que d’entendre le nom déjà c’est partir en voyage 😂💪) 

  
En Nouvelle-Zélande, y’en a 3 des routes à faire en train et connues pour leurs paysages magnifiques à voir lors du voyage.  

Une dans le nord: la Northern Explorer reliant Auckland à Wellington

Et deux dans le sud: la Coastal Pacific reliant Christchurch à Wellington (pour le moment hors service à cause des dégâts et glissements de terrain suite aux récents tremblements de terre dans la région de Kaikourra) et la Tranzalpine reliant la côte est (Christchurch) à la côte ouest (Greymouth) 

 
Crédit photo: christchurchnz.com

Des feux de forêts ayant détruits plus de 300 hectares en fevrier dernier, la ligne Tranzalpine fut également hors service pendant 2, 3 mois 

Lien d’un site d’actualités néo-zélandais sur le feu de la région

Une photo beaucoup plus parlante  Source: Stuff.co.nz

Un peu d’histoire ?

En Europe c’est autour de 1840 que naît le chemin de fer, en Nouvel-Zélande, c’est quelques dizaines d’années plus tard en 1863. (Histoire du chemin de fer néo-zélandais – lien en anglais)

L’origine de la ligne de chemin de fer reliant la côte est à la côte ouest de la 🇳🇿 remonte à l’époque de la ruée vers l’or alors que l’on cherchait l’or à l’ouest et que les banques étaient à l’est ainsi que pour le transport du charbon mais avec que mon smartphone, c’est un peu dur à vous faire un petit résumé donc voilà quelques liens pour les curieux 🙂
Lien Wiki : Histoire de la ligne – lien en anglais
Sur le plus long tunnel de la ligne, le tunnel Otira – lien en anglais

Le Tranzalpine parcoure exactement 223,8 km et passe officiellement par 19 tunnels et 4 viaducs mais à combattre la fatigue de la courte nuit de la veille, j’ai dû m’assoupir car euh pas vraiment capté qu’on en avait autant de tunnels 💤

 
En 4h30, c’est juste un voyage sublime au niveau du panorama, à faire si on en a l’occasion pour voir de plus près l’intérieur de l’île du sud, si souvent oubliée et aussi pour le confort du train (état impeccable, design moderne des wagons, propreté et gentillesse extrême des employés).  Et le must : les commentaires historiques sur les environs, l’histoire du chemin de fer néo-zélandais, de la ligne elle-même et de de la construction du tunnel Otira (à l’époque le plus long de tout l’hémisphère sud, au jour d’aujourd’hui c’est le tunnel suisse de Saint Gothard qui a le titre du plus long tunnel ferroviaire (57kms)) que l’on reçoit via un casque audio le long de la route (libre à vous de les écouter ou de profiter du wagon sans sièges/sans vitres pour les photos). ❕, il fait assez froid et même si le train roule assez lentement (ce qui est très agréable pour les paparazzis) le froid plus le vent, ça caille légérement beaucoup 😖⛄️  
   Commentaires en anglais ou en chinois – un volontaire pour les traduire en français 😳? 

Le train part tous les jours à 8h15 de Christchurch et arrive à la petite gare de Greymouth officiellement  13.05 (nous étions en avance) 

Il faisait un temps de chien à Christchurch depuis 2 jours, donc pas étonnant qu’il pleuve également ce matin là… Mais une fois dans le train bien au chaud (les bagages étant gérés avec un système de soute, on n’a pas plus à s’en préoccupé), et si on arrive à pas s’endormir, vu le réveil matinal ⏰ (quoi que les employés du wagon café sont bien là pour vous proposer un café bien chaud), on reste sous apnées pendant 4h (oui oui :)) parce que les paysages sont juste sublimes et ils changent continuellement. On passe de plaines de plateaux, à des gorges, des monts alpins (pour rappel on traverse les Southern Alpes dont le mont le plus élevé est le Mont Aoraki (nom maori) ou encore appelé Mont Cook culminant à 3724m) ou encore à des forêts tropicales. Impressionant, et à conseiller à tout le monde qui visite la Nouvelle-Zélande 🤗🚂😍

   
    
    
    
    
    
    
    
   
Comme vous pouvez le voir, en arrivant à Greymouth, le soleil était au rendez-vous également  ☀️🤗

Conseils 
-demandez à votre hotel/auberge si ils ont un transport genre navette  qui puisse vous amener à la gare > un japonais a payé $18 en utilisant uber alors qu’en utilisant la navette de l’auberge j’ai juste payé $5

-pensez à réserver votre billet sur Internet directement, il vous en coûtera moins cher $99  (même si ça reste moins cher en avion (dans les 60 ou en bus 40)
-pas besoin d’imprimer votre billet, il vous suffira de donner votre nom une fois à la gare pour recevoir le « golden ticket » 

 

Un commentaire

  1. Nounours à demi gelé

    Waouw, j’aime particulièrement les 4 dernières photos, comme dans le reportage à ARTE. Chouette, tu as quand même du soleil. Je pensais aussi qu’il y aurait plus de neige! Vraiment dur de bosser quand on voit des images pareilles. Et alors, le luxe des trains… ici, c’est pas vraiment ça! Que c’est « chik en tof »!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :