Poon Hill Trek, Jour 4 – Annapurnas/Nepal

4 janvier 2015 / Jour 4 : Ghorepani – Tadapani = départ 9.40 arrivée 16.30 = 7h

Certains remonteront à Poon Hill ce matin là, d’autres préféreront réserver leurs forces (je ne vous dirai pas qui, vous l’aurez devinez tout seul ;)!).

Route vers Tadapani aujourd’hui. Une des plus longues journées de notre trek, si ce n’est peut-être pas d’ailleurs LA plus longue, que ce soit en parlant de distance, de météo ou au niveau physique…

On partira un peu tard : 10 heures moins 20 (ah faut bien dormir un peu des fois) du coup on a du un peu cavaler en fin de journée pour essayer d’arriver avant la nuit tombée et de pas manquer le coucher de soleil à Tadapani.

Mais comme Ghorepani est un peu au fond d’une vallée (enfin quand même à 2750 mètres), encore une fois, des escaliers nous attendent !

Toujours recouvert de neige ou de verglas, notre chemin enchante Raj qui n’avait euh « jamais » vu la neige (oui, oui!) si bien qu’il ira jusqu’à écrire son nom dans la neige pour le mitrailler et l’envoyer via son téléphone à tous ses amis car hé oui, même perdu au milieu des montagnes népalaises, on capte bien Internet (personnellement j’ai juste boycotter l’utilisation d’Internet durant le trek, je n’en voyais pas l’intérêt, si on part de la civilisation pour retrouver le bonheur d’être en pleine nature, pourquoi retomber dans cette spirale avec notre téléphone ?)

Une fois montés toutes ces nouvelles marches, on arrive sur un plateau mais en ne voyant rien au-delà de 10 mètres.

DSC00630

Le brouillard n’a pas disparu depuis la veille mais fort heureusement il ne neige plus, par contre par-ci, par-là, c’est du verglas ou de la boue que nous avons la joie de découvrir !

Situé peu avant le village de Deurali, ce sommet coiffé de drapeaux tibétains nous donne la bonne excuse de faire une petite pause (et normalement aussi de contempler la vue mais nous n’en verrons rien !). On est presque remontées au même niveau que Poon Hill : 3200 mètres !

DSC00632

DSC00643

J’y retrouve Kim et Raj, bonne dernière que je suis, ha bah aussi y’a que moi qui prend les photos et j’ai un blog à tenir (même si c’est un an après que j’écris, au moins les impressions sont toujours là).

IMG_9459

DSC00638

Une fois repartie, nous nous enfonçons dans la forêt, direction Deurali

DSC00652

DSC00648

…mais là avec la neige qui était tombée la veille, l’humidité et le froid mélangés, les chemins sont justes recouverts de verglas.

DSC00655

DSC00654

Si c’était plat, ça irait encore, mais comme toujours et encore plus durant cette journée, on aura des dénivelés de malade !!! Le sentier est HYPER glissant et on avance au pas, s’entraidant les uns des autres et regardant avec stupeur les sherpas portant plus de 70 kilos sur leur dos et manquant de glisser à chaque fois (le truc, c’est que si tu glisses, tu sais pas jusqu’où tu peux atterrir, donc histoire de rester en vie, fallait vraiment faire gaffe !). Bref étape bien casse-gueule comme on peut le dire 🙂 et j’en rajoute une couche pour me faire prendre en photo, pas sortable 😉

DSC00656

DSC00663

DSC00665

Arrivés à Deurali, c’est pause thé d’au moins 30 min, faut dire qu’on est un peu épuisées avec notre pas de danse sur la glace…

On comprend aussi pourquoi on a vu autant de sherpas chargés comme des mules sur notre route. Un groupe de jeunes américains ou australiens cassaient la croûte au moment où l’on rentrait dans le premier café… S’ils ont conscience de ce qui se passe derrière le rideau de leur trek, j’en étais pas très sûre… c’est bien beau de vouloir emmener ta classe en voyage et faire un trek mais avec derrière le fait que demandes à des sherpas (et ça même si ils ont l’expérience et qu’ils sont payés) de porter plus de 70 kilos, arg j’ai du mal perso… enfin bref passons

DSC00667

DSC00670

On est presque arrivées à mi-parcours (enfin concrètement, nous sommes à la moitié de la première moitié!) mais avec le verglas, on est déjà épuisées… Nous venons de faire Ghorepani-Deurali en à peu près 2h30. Il nous faut reprendre la route et hum pour faire cette deuxième partie, Deurali-Banthanti, c’est 600 mètres de dénivelés négatifs qui nous attendent ! C’est la fête ! Des marches, des marches et encore des marches, on longe cette fois-ci une rivière donc qui dit rivière en descente, dit forcément cascade et comme certains me connaissent bien, je suis pas méga fan des cascades, mais ma foi hein, c’est vrai que c’est remarquable à voir, dirais-je pour être neutre 🙂

DSC00677

DSC006902 heures après et une fois bien descendues, nous arrivons à Banthanti, charmant petit village comme posé sur la rivière.

DSC00701

et comme toujours au Népal, la vaisselle se fait dehors par terre, pour le bonheur des poules 🙂

DSC00700

et hop après le casse-croûte, c’est reparti

DSC00709

le temps a fini par se dégager…

DSC00713

mais du plat cache toujours une descente ou une montée, ça c’est THE loi du trekkeur, ou du moins la mienne 🙂 je suis jamais 100% happy avec le plat, parce que je sais que derrière je vais me manger des dénivelés ! Et du coup ça a pas loupé : après avoir marché un petit peu longtemps sur du plat, vlan, voilà ce qui nous attendait au tournant, une belle descente en profondeur pour la remonter : autant vous dire qu’on a douillé de chez douillé !

Alors vous le voyez peut-être pas sur les photos mais nous sommes descendus jusqu’en bas, pour remonter par aprés, une fois la rivière franchie ! Ha, là là mais on est quand même des malades de se taper un trek comme ça, faut le reconnaître et encore c’est juste le plus petit des treks du Népal, un des plus faciles !

Le pire, c’est qu’en venant faire notre trek, on augmente certes l’activité touristique de la région mais par conséquent les villageois sont obligés de transporter à la main toutes sortes de choses, comme ici de la tôle…

DSC00724

DSC00725

Nous finirons par arriver 2h plus tard sur Tadapani, vers 16h30.

DSC00730

DSC00731

Comme on pas de guide, on est libre de choisir son auberge et on part à la recherche de la chambre la plus parfaite qu’il soit pour notre dernière nuit dans les montagnes. Et c’est au Hotel Super View Top & Restaurant que nous dénichons, la perle ! une chambre au 1er étage au coin avec vue sur les montagnes. Imaginez-vous au petit matin, vous êtes encore dans votre duvet, il fait super froid, vous entrouvrez les rideaux et que voyez vous ? les montagnes enneigées 😉 pas mal la vie !!!!!

DSC00738

DSC00737

DSC00733

Tadapani, qui culmine à 2750 mètres est posé sur le haut d’une crête. Si le ciel est dégagé, mais en général la météo est plus clémente ici qu’à Ghorepani, on a la chance d’avoir une vue plongeante sur la vallée conduisant aux Annapurnas et sur le célèbre Macchapuchare ou aussi surnommé Fish Tail, sa cime ressemblant à une queue de poisson.

DSC00753

Objectif donc coucher de soleil ce soir et lever du soleil le lendemain matin avant de redescendre sur Nayapul.

Et y’a pas à dire, pour cette dernière soirée, nous fûmes gâtées de chez gâtées, un pas une goutte de pluie, et même si le ciel était nuageux, nous avons eu un de nos plus beaux couchers de soleil ! des tons bleus au violets, c’était juste sublime !!!

DSC00755

DSC00763

On fera la rencontre d’autres trekkeurs car Tadapani est aussi le croisement entre ceux qui font le petit trek, le Poon Hill et ceux continuant jusqu’au Sanctuaire des Annapurnas, vers le Annapurna Base Camp. Autour d’un bon dernier dal bhat…

DSC00765

…ou au coin du feu dans l’auberge, la convivialité entre trekkeurs reste unique. On découvre des profils tout aussi différent les uns que les autres, tous à peu près de notre âge. On parle de nos voyages, de nos rencontres, l’ambiance est sympa et c’est aussi ça la beauté d’un trek: les rencontres humaines

 

5 Commentaires

  1. Catherine

    Great !

    J'aime

  2. Purée moi qui ai peur de me casser la gueule sur le verglas en allant de chez moi au métro de gare de l’ouest (bon tu me diras que mon quartier est maintenant internationalement reconnu pour sa sécurité hahaha – mais c’est un autre sujet) je n’imagine pas la dinguerie d’essayer de descendre à pied des pentes de verglas ! encore une fois chapeau !! et … Photos magiques de dingue !!! presque magiques !! Merci pour le partage 🙂 🙂 🙂

    J'aime

  3. (oh purée j’écris maintenant n’importe quoi – déjà crevée moi ? – erratum : je voulais dire « photos magiques de dingues, presque légendaires !!! » ;D)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :