Conseils et idée de budget — Poon Hill Trek – Annapurnas, Nepal

Vous prévoyez de faire le Poon Hill prochainement alors cet article est fait pour vous: n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions.

(Données de janvier 2015)

DSC00590

  • Transports: Kathmandu-Pohkara

Le prix diffère suivant le bus. On peut avoir le bus local (euh à éviter car il s’arrête partout et vous avez l’impression d’être dans le wagon indien, celui sans réservation…), le mini-bus, le bus touristique, le taxi…

Y’a aussi l’avion pour ceux n’ayant pas envie de se taper la route… il me semble que c’est Buddha Air qui assure la liaison la moins cher…

Pour le « tourist bus » qu’utilisent aussi les népalais, compter aux alentours de 7h de trajet avec les pauses comprises. Le prix n’est jamais fixe 🙂 normalement il tourne autour de 400/600 roupies mais là encore faut marchander (si vous alignez 2 phrases en népalais, des points en plus) et pas tomber sur un jour où les places se font rares ! En général 400 roupies, c’est le prix qu’un népalais paiera…

Nous avons eu in-extremis deux places dans la cabine du chauffeur pour 600 roupies (aller-simple, 1 personne) ce 30 décembre 2014. Ok un peu cher mais une superbe vue par contre! En tant que touriste, si vous arrivez déjà à 500rp, c’est super 😉 par contre vu les heures de motocross que vous endurez avec le bus, ne sous-estimez pas le confort de votre bus et vérifiez aussi que les fenêtres ferment bien (un peu ennuyant quand c’est l’hiver et qu’il caille dehors :)!)

  • Logements sur Pohkara:

Hôtel à Pohkara : Peace Plaza Hotel : pas le moins cher mais ça fait du bien de se faire plaisir de temps en temps surtout avant et après un trek = attention bien s’assurer avant de payer que vous avez bien l’eau chaude dans la salle de bain, pas cool de payer 40$ la chambre sans eau chaude en plein hiver…

Moins cher mais donc moins de confort aussi: le Freedom Cafe je n’en suis plus exactement sûre mais il me semble qu’une nuit dans le bungalow donnant sur le lac me revenait a 500 ou 600 roupies…

Besoin de réserver en avance ? non, regardez les prix et marchandez sur place

  • Dépenses totales du trek :

Permis : Annapurna permit: 2000 roupies (20$) + TIMS card: 1500 roupies (nous avions lu que c’était aussi 2000rp (20$) par personne si on le faisait en individuel et 1000 roupies si on passait par une agence.

Sachez qu’ils vous demanderont des photos d’identité (ayant en 4 au moins…) et qu’on peut demander ces permis à Kathmandu ou à Pokhara (le bureau étant fermé à Kathmandu, nous n’avions pas pu le faire là-bas)

Taxi Pohkara – Nayapul – Pohkara : pour une personne aller-retour 1000 roupies (et on s’est faite avoir encore normalement c’est 600rp, enfin c’est comme en Inde, à la fin, on a toujours une tête de touriste!) mais en tout cas ne payez pas plus de 500rp pour un aller simple

possible de le faire en bus, ça vous coûtera normalement de 110 rp et ça met environ 2h, être tenace parce que tout le monde essayera de vous faire prendre un taxi 🙂 et protégez vos têtes avec les secousses

Coût de notre guide Dave impossible de remettre la main sur combien on l’a payé et je suis même plus vraiment sûre qu’on l’ai payé vu qu’on était pas ses « clients » mais je sais qu’on lui a donné un pourboire de 4000 roupies : on suggère une moyenne de US$20 à 25/jour donc en gros $100 pour 4 jours

Coût de notre porteur Raj: 5000 roupies — on suggère une moyenne de US$15/jour

et si le courant passe bien, possibilité de les inviter après le trek pour manger un bon steak et boire une bonne bière… à vous de voir, tout dépend de l’ambiance durant votre trek pour le pourboire…

Coûts des repas et des logements pendant le trek: les prix sont fixes et aucune possibilité de négocier, ce qui n’est pas plus mal, après une journée à crapahuter au grès de la météo, vous n’auriez pas encore envie de vous « battre » pour un prix correct…

A titre d’exemple voici quelques idées de prix suivant notre parcours: les prix auront sûrement évolué avec les années…

Jour 1 : Nayapul – Ulluri

Down Ulluri« Melbina Hotel & Restaurant » : Veg Fried Noodle 300rp / hot lemon tea 30rp

Up Ulluri « Indra Guest House » : masala tea 80rp, veg momo 300rp,  pancake with fruit and honey 200rp, room 500rp

Jour 2 : Ulluri – Nangetanti – Ghorepani

Ghorepani : « Hotel See You Lodge & Restaurant » : dal bhat 500rp, masala tea 100rp, tibeten bread plan 160rp, masala tea 100rp, apple pancake 260rp, milk coffee 110rp, room 500rp

Jour 4 : Ghorepani – Deurali – Banthanti – Tadapani

entre Ghorepani et Tadapani, je vous recommande de faire votre pause déjeuner sur Banthanti au lieu de Deurali, beaucoup plus petit, moins touristique et bien plus charmant, rustique que le gros village de Deurali, où en général les gros groupes s’arrêtent.

Tadapani :  » Hotel Super View Top & Restaurant » : dal baht 450rp, veg momo 300rp, scrambled eggs 200rp, apple pancake 250rp, milk tea 80rp, room 400rp

Jour 5 : Tadapani – Nayapul

Ghundruk : « Syauli Bazar Guesthouse & Green Valley Lodge & Restaurant » : dal baht 360rp, veg soup 175rp

A savoir:

-En hiver, une chambre double vous coûtera dans les 500rp, un peu moins en basse saison vers mars – dans les 200/300rp. Le plus souvent, il s’agira d’une chambre avec deux lits simples.

DSC00433on vous annoncera la couleur avec les arguments de vente sur les murs des guesthouses… toujours bien d’avoir des toilettes occidentales « western toilet » ;).

-Normalement quand vous prenez une nuit dans une guesthouse, vous y prenez le dîner aussi ainsi que le petit-déjeuner: vous aurez tout sur la même note le lendemain matin au moment de partir.

l’eau sur le trek:

refill water: Vous pouvez à chaque fois que vous mangez quelque part demander le remplissage de vos bouteilles avec de l’eau filtré moyennant entre 60 et 100 roupies là où vous verrez ces affiches (ou alors utilisez des comprimé d’iode). Créer un peu pour sécuriser les touristes – les népalais s’en foutent royalement, à vous de voir DSC00486

Pour info, une bouteille d’eau (1L et en plastique) vous coûtera 20 roupies à Kathmandu, le prix grimpe très très haut en montagne d’où l’utilité d’une gourde…

Vous pouvez aussi simplement demander l’eau du robinet 🙂

Je n’achetais ni cette eau des « stations d’eau », ni ne la filtrais, et je n’ai jamais été malade mais il est vrai que tout le monde ne réagit pas pareil

hot shower: on vous demandera 100 roupies en général, perso il faisait tellement froid et ayant vécu « à la népalaise » avant, je m’étais habitué à ma douche hebdomadaire et me taper une douche glacée…. hum on réfléchit à deux fois.

Attention certains hôtels ont l’eau chaude compris dans la chambre de l’hôtel (notamment en basse saison) donc fixer bien les prix et essayer de pas vous faire avoir sans pour autant jouer le radin, car nous sommes en altitude après tout, et avoir l’eau courante à ce niveau est déjà assez extraordinaire 🙂

= compter environ 200€/250€ avec guide (j’ai dépensé moins de 200€) avec quelques dépenses externes (permis, bâtons de marche, gourde, lampe, guide/porteur, pourboires, alcool, douche chaude… ) – partant du fait que vous avez le duvet bien chaud, les vêtements et les chaussures adéquats et que vous ne buvez pas de boissons gazeuses ou alcoolisés durant le trek…

 

Guide ou pas guide, porteur ou pas porteur ? 

Possible de s’en sortir pour moins cher si on prend ni guide, ni porteur (ça enlève direct plus de 100€), le trek étant un des plus fréquentés, vous n’aurez aucune difficulté à trouver les bonnes routes et vous serez libre de pouvoir choisir les guest houses que vous voulez, de rester plus longtemps si vous le désirez, de changer votre route… Etant donné que nous n’avions pas officiellement Dave comme guide, nous avons également pris notre liberté de choisir nos hébergements quand cela nous plaisait, et je peux vous dire que ça fait beaucoup de bien quand on se sent pas « attached » par un contrat dans un trek.

L’argument qu’on vous donnera pour prendre un guide: il vous expliquera la coutume… euh vous parlez avec des locaus sur votre chemin ou des touristes et ça fait la même chose en moins cher

Autre argument, ça fait vivre les locaux… pas faux mais quand vous vous tapez un guide ou un porteur qui passe son temps sur son téléphone, comme c’est arrivée à une amie, l’ambiance n’est pas super, alors assurez vous d’être sur la même longueur d’onde avec votre guide/porteur si vous décidez d’en prendre un.

Package ou en mode individuel ?

Pas besoin de prendre un package, c’est le plus touristique et il suffit de suivre les gens sur le trek et de savoir un peu où vous voulez passez la nuit,histoire de prévoir niveau jour/cash… Prévoyez un jour de battement en cas de tempête de neige…

Si toutefois, vous prenez un package via une agence, assurez-vous vraiment de ce qui est exclus/inclus: pourboire pour votre guide, porteur ? + concernant les logements: douche chaude comprise ? (j’avais eu un petit entraînement des douches froides/glacées sur Kathmandu, ça me dérangeait pas mais c’est vrai que si on arrive direct au Népal, avec le froid et la mauvaise isolation des chambres, une douche chaude peut faire du bien) + si une boisson est inclus dans le repas, que veulent-ils dire : thé ou boisson gazeuse ? et si boisson chaude comprise : limité à combien par repas ? en général comptez 2 thés par repas, voir plus s’il fait très froid 🙂 et certains aiment avoir un coca… on appelle pas ce trek le coca cola trek pour rien ? (on en trouve partout et les bouteilles en verre des coca et des bières décorent « joliment » les arrières des maisons, vu que personne ne les descend)

Ne pas oublier:

N’oubliez pas de prendre avec vous du cash suffisant pour survivre et payer tout au cours du trek !!! aucune carte ne sera accepté, donc prévoyez bien votre coup !!!

+

des affaires bien chaudes, qui sécheront vite + un kway ou une veste contre le froid et l’humidité + une ou deux gourdes + un bâton de marche qui vous aidera (ne pas sous estimer ce bâton, surtout un jour de verglas/neige !)+ une lampe de poche + des lingettes pour se débarbouiller quand vous n’aurez pas la force de supporter l’eau glacée de la douche + des petits snacks genre fruits secs et/ou chocolat 🙂 + votre duvet: vous serez contents quand il fait froid d’avoir des couvertures supplémentaires mais dormir dans son sac de couchage vous garantira de dormir dans une literie propre 🙂 + un truc protégeant vos oreilles car il fait froid là-haut (bonnet ou bandaux) + des gants

et je le repète du cash...

Puis pensez à limiter votre impact en évitant de boire ce qui est dans des bouteilles de verre, vu qu’elles resteront dans les montagnes et à redescendre vos déchets…

DSC00528

DSC00443

2 Commentaires

  1. merci beaucoup pour ces conseils très utiles

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :