Tremblement de terre au Népal – entre désarroi et colère

C’était il y a moins d’une semaine mais il devient déjà difficile de trouver des informations. Les médias couvrent de moins en moins la situation au Népal pour couvrir d’autres événements. C’est un peu la loi du plus vendeur, du plus accrocheur-comme toujours dans ce monde. Mais personnellement après avoir passé 3 mois au Népal de mi-novembre 2014 à mi-février 2015 (oui mon blog est très légèrement en retard comme toujours !), je fonds toujours en larmes quand je vois de nouvelles vidéos, quand je reçois des nouvelles de mes amis. J’ai l’impression de vivre dans un monde parallèle : je me trouve à Singapour alors que ma tête et mon cœur sont au Népal. Je me révolte quand je vois qu’à cause de ce gouvernement de merde qu’ils ont, l’aide ne vient pas à temps, que certains villages n’ont encore rien reçu, que les gens attendent juste d’avoir de l’eau et quelque chose à manger, que la saison des pluies arrive (en avance !) mais qu’ils continuent à dormir à même le sol sous une tente de fortune.

ET encore plus quand j’apprends que  le gouvernement népalais refuse l’aide de Taïwan pour ne pas froisser le gouvernement chinois qui finance par exemple la construction de nombreuses routes !!! 

http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2015/04/28/the-aftermath-of-nepals-earthquake-exposes-asias-geopolitical-fault-lines/

http://www.theepochtimes.com/n3/1335688-did-nepal-just-reject-earthquake-relief-to-not-offend-china/

Le temps passe mais la situation ne s’améliore pas. Et il est certain qu’elle ne s’améliorera pas dans les mois qui viennent. Même si la vie reprend petit à petit dans la grande ville, les villages eux sont toujours autant isolés, sinon plus. La reconstruction du pays prendra du temps mais malheureusement alors que les népalais vivent essentiellement du tourisme, les touristes qui ont vécu le tremblement de terre n’ont qu’une hâte, de partir et ils ne reviendront pas de sitôt. Les équipes de secours alors qu’elles viennent d’arriver repartent déjà à compte-gouttes.

Après avoir cherché les survivants sous les décombres, l’étape suivante est d’assurer les soins des blessés, d’aider à la reconstruction autant des maisons que des monuments historiques. Et là ce n’est plus l’aide internationale qui décide mais le gouvernement…

Je reste sans voix, quand je vois les dégâts, le bordel dans Kathmandu ou encore les villages où encore personne n’est venu, plus de 5 jours après le tremblement de terre !

Le Népal aura été mon coup de cœur. Si il y a bien un pays où je me suis sentie chez moi depuis que je suis partie de Belgique, c’est bien le Népal. Les népalais sont un peuple généreux, souriant, gentil. J’y est rencontré des personnes qui vivent avec tellement peu mais qui sont tellement déjà contentes du peu qu’elles ont que ça me désole et me rend en colère quand je vois leur gouvernement agir comme des escargots face à cette catastrophe ! On parle de plus de 6000/7000 morts et de plus de 14 000 blessés – estimations qui sont constamment revues à la hausse. Mais malgré ces chiffres horribles, le gouvernement ne semble pas redoubler d’efforts. Le premier ministre népalais, Sushil Koirala, ce vieux bonhomme que personne ne comprend tellement il parle dans sa bouche (ils mettent d’ailleurs des sous-tires à la télévision népalaise quand il parle !) est apparu seulement 4j après le tremblement. Quelques minutes dans un hôpital pour la télé et monsieur repart direct se cacher…. C’est juste déplorable. Les gens ont tout perdu, ils se sont regroupés par milliers dans les espaces verts, dans les parcs et s’abritent comme ils peuvent avec des tentes de fortunes. Ils ont tout perdu, comme lors de toute catastrophe naturelle mais le Népal en plus de subir ce choc est aussi le pays le plus pauvre d’Asie. Les népalais dorment à même le sol que ce soit à Kathmandu ou dans les villages les plus reculés et il pleut de plus en plus souvent ! Et le gouvernement n’arrive même pas à s’organiser pour leur donner de l’eau potable ou de quoi manger.

Le gouvernement népalais n’est d’aucune aide dans cette catastrophe ! Le pays sort d’une guerre de 10 ans, peine à se reconstruire, a à ses mains des politiciens corrompus au possible qui ne sont même pas foutus de s’entendre sur une Constitution !

Personne n’est là pour coordonner l’aide internationale ! On dit à certaines équipes qu’on a plus besoin d’elles + c’est l’ONU qui met de l’ordre dans le bordel de l’aéroport + les aides médicales sont bloquées à l’aéroport depuis plus de 5 jours à cause de procédures douanières obscures ! Le pays en lui-même n’a que 6 hélicoptères, ce qui est de loin insuffisant. Que se passera-t-il quand les équipes de secours internationales partiront ? On se heurte à une désorganisation absurde: l’exemple parfait : des équipes allemandes arrivées avec des chiens se rendent dans des villages où les habitants ont su se relever par eux-mêmes et n’ont en rien besoin d’équipes médicales. Ce qu’ils demandent, c’est de quoi manger. Sachant que les népalais vivent soit du tourisme soit de l’agriculture et qu’avec le tremblement, ils ont perdus leurs bêtes et que le tourisme déserte le pays, que le pays est toujours aussi corrompu qu’il y a 10 ans, je vous laisse imaginer l’état du pays actuel….

http://www.lesoir.be/866384/article/actualite/monde/2015-04-30/seisme-au-nepal-peine-arrivee-l-equipe-b-fast-doit-deja-repartir

http://www.tagesschau.de/ausland/nepal-erdbeben-155.html

La chaleur humaine au Népal est quelque chose d’indescriptible. Même si l’on ne parle pas la même langue, on arrive à percevoir à travers leurs sourires, leur Namaste la joie de nous avoir dans leur pays, la joie de nous accueillir. Ils savent que leur gouvernement ne les aide en aucune façon et ils ont bien compris que la meilleure façon de garder le tourisme dans un pays si pauvre était d’être honnête ! Le bouddhisme et hindouisme y jouent aussi d’une certaines manière. Je vous le dis : on devrait y envoyer nos enfants occidentaux pourris gâtés pour un séjour intensif dans des familles népalaises !!! Ils y apprendront le respect !!!

J’ai pu contacté certains de mes amis qui me répondent petit à petit

Laxmi, une ancienne collègue avec qui j’avais travaillé quand j’étais sur Kathmandu a son père et sa soeur qui ont été enseveli sous leur maison dans leur village (Dhading Arughat) mais qui ont été par chance secouru et rapatrié quelques jours après par hélicoptère sur Kathmandu. Ils sont actuellement toujours à l’hôpital. La mère et la grand-mère de Laxmi vivent toujours sous une tente de fortune dans leur village…

The condition of my family is so bad my home is broken . Father and sister are buried inside the broken home.after the incident they were taken out but in critical condition mother was weeping and told these things. I think if Air Force has gone to rescue they got treatment other wise not bcoz there is health post only and road were also destroyed after the incident of 8 hour I spoke to mother till that time they weren’t getting treatment mother was crying and saying their turn has not come clinic is full after that no connection when I dial it says switch of I think its due to the lack of electricity

My husband told me that sister’s head is 20 times sew and farther has got problems on head chest part and hand. Mother and grandmother are still under tent

laxmi et sa soeur

DSC09924

Bidya, une autre collègue de la même école que Laxmi, habitait elle sur Kathmandu. Sa maison a été détruite également. Son mari est resté sur place mais elle et ses enfants sont partis sur Bhaktapur chez une tante qui par chance a encore sa maison.

I can not stay in my house.N now I mnot in my house. Im in Bhaktapur dis thimi.My aunti house is not destroy.It is very stronge. myhub is there near my broken house.for caring goods.

Bidya et moi lors d’une pause entre 2 cours

IMG_8614

Padma, qui vit à Londres a reçu des nouvelles de sa famille-heureusement bonnes. Mais la maison de sa famille a aussi été détruite. Ils dorment dehors depuis plus de 4 jours et ils n’ont pas assez à manger pour tous. Ses mots sont juste impossible à supporter :

They all been sleeping 4 nights today in open sky, food very limited. My cousins said they are fade up being hungry and that kills me. My nan 85 years old and I can’t bare the idea that she is hungry. I feel helpless. International aids are there and they are doing what they can with Nepalese government but my family have received no help until today. They are just looking after themselves with people from the community. In Kathmandu sanitary has been the biggest problems and their concern is its gonna make people sick specially children and elderly.

la plus mauvaise photo que j’ai (prise avec un téléphone) mais Padma est au milieu avec une veste.

IMG_9870

Alors que faire face à ce drame depuis Singapour, où je me trouve en ce moment ? Après avoir voyagé sans avoir travaillé (si ce n’est que bénévolement) mes économies se sont épuisées et je dois aujourd’hui retravailler un peu pour mieux repartir. Je me suis demandée si je ne devais pas tout laisser tomber et repartir pour les aider ? Mais je n’ai aucune formation médicale et c’est ça qu’ils ont besoin le plus en ce moment : des médecins, des spécialistes et du matériel médical.

Mais je ne peux rester inactive face au désarroi de mes amis, face à cette situation qui ne va que s’empirer car

-les soins, la nourriture ou l’eau potable ne sont pas près d’arriver dans les villages reculés

-parce que les équipes de secours repartent petit-à-petit ans leurs pays respectifs (le gouvernement népalais leur faisant comprendre qu’ils n’ont plus besoin d’eux),

-que l’aide financier récolté avec les dons ne sera que peu, mal ou pas du tout distribué.

  • dixit Padma : In terms of help please donate what you can, not only my family everybody needs help, any help better than no help. But do look up for reliable sources.
  • dixit Laxmi : you’re right many countries have given donations but common people mainly who are victims don’t get 5 percentage of donations. We never think we get help from that donations it goes to the pocket of the upper supreme leader Politician

Je profite donc de mon blog pour votre conseiller dans vos dons, si vous aviez envie de donner et pour ceux ayant déjà donné, je vous remercie vraiment de votre générosité 🙂

  • si vous souhaitez aider les familles de mes amis respectives :
    • j’ai ouvert un appel aux dons pour Laxmi – http://www.gofundme.com/laxmi-family-nepal
    • Concernant Padma et Bidya : je peux également leur transmettre vos dons si vous le désirez. Je vais (je suis en train de voir avec des amis en commun la meilleure solution) ouvrir un autre appel au don
  • si vous désirez donner à une ONG, en laquelle vous pouvez avoir confiance, je vous conseille NEXT GENERATION NEPAL : elle vient en aide aux enfants des rues et essaye de retrouver les familles de ces enfants, qui viennent la plupart du temps des villages les plus reculés. Avec le tremblement de terre et la saison des pluies avançant, les enfants des rues de Kathmandu ont le plus grand besoin d’aide. : site web

 

Pour un aperçu de la réalité, où aider, qui aider, où aller aider, si vous voulez aller sur place: c’est le site :

http://kathmandulivinglabs.org/earthquake/

note : la photo de couverture de l’article est une photo de Durbar Square datant de février 201

Un commentaire

  1. jean marie

    J’ai que une chose a dire , je viens de lire ton article c’est très touchant ça prends au tripe et que tu as milles fois raison dans tes commentaires bref bravo pour ce que tu fait pour eux c’est très fort , et je suis sur que c’est une des meilleures solution pour leur venir en aide directement il me semble que entre ta grand mère et les dons que tu as eu sur le site tu n’est pas loin des 1000 euros et je pense que tu vas encore avoir des dons dans les jours , les mois qui viennent ont fait passer le message au maximum sur la toile ​.Oui ont ce trouve impuissant dans ce monde et faire ce que tu fait la au moins ont aide au bon endroit , tu sais elodie ont ne peut malheureusement pas changer tout c’est peuples corrompu qui exploites et rende certain plus bas que terre en les exploitant pire que du bétail , moi aussi je comprends pas tout bref

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :