Roadtrip de Sydney à Brisbane

Après avoir déserté pendant quelques mois mon blog, je me suis dit qu’on lieu de zapper directement à l’actualité (toujours sur Sydney pour le moment), j’allais revenir en arrière, car tout le monde ne me suit pas sur facebook et qu’à défaut de cartes postales ou email privé, ce blog fait souvent office de nouvelles pour ceux qui je m’en excuse en reçoivent peu.

Alors voici avec beaucoup de retard mes aventures Part 1 de la côte est de l’Australie.

Resituons le context : après 2 semaines passées (du 1er au 14 décembre) au milieu de bières belges dans la belle capitale australienne : Canberra, j’étais redescendue sur Sydney (le 14 décembre donc) rejoindre une amie belge Emilie, rencontrée peu avant mon départ de la Belgique lors du Brussels Festival, qui était arrivée elle aussi en Australie avec un Working Holiday.

Le temps de quelques jours afin de s’organiser pour notre roadtrip, de revoir des amis et de profiter un peu quand même de Sydney :), même de profiter d’une ambiance de Noël nous voilà qui étions de nouveau sur la route !

DSC03901   DSC03905

DSC04028   DSC04046

Et afin de réduire les coûts d’un roadtrip, la règle est bien évidemment plus on est nombreux, mieux c’est : nous avions donc deux autres compagnonnes de route rencontrées sur Internet : Maria d’Équateur et Barbara de Martinique. Pour la petite présentation Maria étudie la photographie à Sydney et Barbara profitait de l’Australie juste pour quelques mois (depuis elle est rentrée en France, à l’heure où j’écris ces lignes).

Ce roadtrip aura été riche en émotions, avec des péripéties dignes d’un roadtrip 🙂

-tout d’abord un achat imprévu d’une voiture (en Australie quand t’es backpacker, soit tu vas sur un van (consomme beaucoup et pas très discret), un 4×4 (quand t’as les moyens pour investir) ou une voiture normale genre un break : on avait pris une Ford Falcon Wagon (très connue dans le monde des backpackers ici, d’ailleurs j’en conduisais une quand je faisais mon fruit picking de figues/raisin)), avec bien sûr tout le matos mode camping inclus dans le prix de la vente 🙂

1544512_10152126615176069_971049142_n

-un pot d’échappement pété une veille de Noël dans un endroit perdu : obligées d’appeler un dépanneur

IMG_3627   IMG_3675

-des moustiques nous dévorant à un niveau extrême… si bien que j’en ai toujours les cicatrices. L’Australie m’aura marqué au sens propre du terme

– des clés de voitures perdues et jamais retrouvées….. 🙂

et bien sûr aussi tant d’autres au niveau humains 🙂 bonnes et moins bonnes mais c’est là où réside la beauté du roadtrip 🙂

Alors même si on avait checké la voiture dans un garage avant de prendre la route, j’ai appris ma leçon : jamais faire confiance à des latinos en ce qui concerne la mécanique : « pas de problème, tu peux rouler quand même » : la prochaine fois j’irai chez un allemand 🙂 2 jours après, notre pot d’échappement nous lâchait.

Nous avions prévu genre 1 mois pour faire Sydney – Cairns, soit un peu plus de 2500 kms (= distance entre Las Vegas et New York) !  On aura au final écourté le roadtrip à 2 semaines en s’arrêtant à mi-chemin : Brisbane, et ce pour différentes raisons : -la voiture tombant en ruine : si on voulait la revendre, le mieux était à Brisbane +

-Emilie et moi qui avions le temps voulions prendre le temps de s’arrêter où bon nous semblait et pas foncer, alors que Maria et Barbara, elles voulaient tracer au plus vite jusque Cairns.

Mais revenons à nos moutons 🙂 On a tendance à croire que la route entre Sydney et Brisbane n’est pas si belle que ça, qu’il n’y a rien à voir et c’est faux, même en 2 semaines, on a toujours cette sensation d’avoir couru et qu’il reste tant à voir. Surtout après nos détours dans les parcs nationaux ou routes de campagnes empruntés avec notre voiture, histoire de planter notre tente au beau milieu de nulle part (et de se faire dévorer par les moustiques au point de se réfugier tant bien que mal sous la tente).

Port Stephens situé à une centaine de kms de Sydney, connu pour être un spot idéal pour observer les dauphins ou baleines, quand c’est la saison (entre mai et août)

DSC04159

DSC04136   DSC04149

=petite excursion de $40 en mer nous ayant permit d’approcher des dauphins sans avoir été trop dans le circuit touristique, ce qui nous a au final pas déçues.

Notre 3ème journée fut marqué par « l’incident pot d’échappement ». Fragilisé dès notre départ, notre cher « exhaust » aura fini par craqué au sens littéral du terme, se fissurant à deux et nous obligeant à nous arrêter. Et d’avoir un pot d’échappement pété un 22 décembre au milieu de nulle part, je situe « Taree » nous aura permis de découvrir les joies de dormir en voiture et non en tente.

Nous finîmes par trouver par chance un garage ouvert la veille de Noël et reprîmes la route tout aussitôt (le 22/12), direction Port Macquairie où nous attendait l’émouvante découverte du « Koala Hospital ».

Petit arrêt en début de journée à Harrington au milieu des pélicans prenant exemple sur les mouettes pour la recherche de nourriture

DSC04180

DSC04188

ou encore à Crowdy Head pour admirer son phare datant de 1860.

DSC04192 DSC04193

avant d’arriver sur Port Macquairie :

DSC04230

DSC04220

L’hôpital des koalas de Port Macquairie entièrement dédié à ces chers animaux fut le premier à se consacrer aux koalas. Ouvert en 1973, il recueille aujourd’hui plus de 200 koalas blessés, que ce soit à cause des chiens, des accidents de la route, de maladie ou encore des feux de forêts. L’entrée de l’hôpital est gratuite mais tous dons est apprécié.  Chaque jour à 15h, un des volontaires fait un tour et explique l’histoire de l’hôpital et des koalas actuellement présent. Certains trop blessés restent dans des enclos, d’autres sont en liberté et peuvent grâce aux arbres se promener tranquillement.

Pour en savoir plus : le site du « Koala Hospital » ou encore une video expliquant encore mieux je trouve que le site (en anglais) : lien video

DSC04202 DSC04217

Laissez moi vous présenter « Westhaven Barry » (s’ensuit son histoire en anglais)

DSC04200

Although abnormally small in stature, Barry is a middle aged male koala approximately 10-12 years old. He is now one of our permanent residents and suffers from scoliosis and kyphosis which means his spine is curved outwards as well as to the side. Sometimes he finds breathing difficult. Barry was found in the middle of the road at Westhaven… an area at the time not known for koala population. He was in very poor condition on admission in July 2008. His coat was thin and brown in colour and his muscle tone was very poor.

Et voici une femelle prénommée « Perch Miracle » avec son histoire plus bas en anglais

DSC04205

In 2002, the bush fires that ravaged the Christmas Bells Pain between Port Macquarie and Lake Cathie killed 69 koalas. A koala was found « frozen » to a tree with horrifi burns to the major percentage of her body. She was placed in home care receiving 24/7 attention from a volunteer, her eyes were burnt shut and it took 11 days before they opened. Each time she was brought into the hospital for treatment, a special red blanket was laid out, the royal attention continued, when a pearl crown was presented for her to wear during a special photographic session. Eventually after months of care, she was well enough to become a resident of Yard 9, along with Cloud and Bonny Fire. It was a miracle this little lady survived at all, hence her name Perch Miracle

Pour les plus curieux sur les koalas, voici un petit mémo très bien fait de l’hôpital (en anglais):

DSC04211

Nous terminâmes l’après-midi en essayant de trouver des koalas en milieu sauvage dans la réserve de koalas se trouvant non loin de Port Macquairie, mais sans succès.

DSC04160 DSC04168

Sur le chemin de notre spot de camping sauvage : un coucher de soleil avec des couleurs comme jamais 🙂

DSC04248

Pour Noël, notre objectif était Byron Bay donc nous avons un peu tracé le 24 non sans stopper à Coffs Harbour,

DSC04276

ou encore à Muttonbird Island, réserve naturelle où les prions colombe (espèce propre à l’hémisphère sud…) mais surtout les manchos pygmée,  et des puffins à bec grêle qui sont non loin me rappeler Bruny Island – Tasmanie où ils nichent côte à côte) se retrouvent pour nicher.

DSC04283

DSC04292

 

DSC04294   DSC04296

Et Byron Bay, réputé pour être la ville hippie de la côte est, ça donne ça à Noël :

DSC04314

DSC04320

 

les vans en mode folklo

 

 

DSC04322 

DSC04348    DSC04350 

et des planches m’en voit tu m’en vois là 🙂 admirez le système B du stockage sur le vélo (caisse servant à l’origine à livrer des bouteilles de lait)

Coucher de soleil version ville :

DSC04358

 

la photo collector :

 

IMG_3736

Et à Byron Bay, si on se sent l’âme de marcher un peu, on peut grâce au Cape Byron atteindre le point le plus à l’est de l’Australie

IMG_3744

et admirer cette vue 🙂

DSC04334

On finira par découvrir Nimbin, qui à l’inverse de Byron Bay étant la ville « hippie » de la côte, est le village « hippie » des montagnes et dont toute ou presque toute l’économie repose sur le cannabis (voir wiki pour plus de détails…). Si jamais vous êtes dans le coin, arrêtez vous un vendredi soir, car c’est le soir où tous les locaux se donnent rendez vous pour jouer du jumbee et où le monde dansent comme si le monde extérieur n’existait plus. Nimbin, qui est plutôt décevant si on n’y vient que pour une journée mais envoutant si on y passe la soirée du vendredi.

DSC04364   DSC04372 DSC04374   DSC04376  DSC04402   IMG_3790

Quoi de plus normal que de boire l’eau de pluie recueillie dans d’une citerne au restaurant, dans une ville, où tout le monde est relié à la nature ou encore de voir les jeunes générations jouer avec tant de plaisir 🙂

IMG_3786    DSC04395

 

On finira notre roadtrip sur Brisbane en revendant notre voiture 2x le prix d’achat à une canadienne, non sans avoir traversé Surfers Paradise et Gold Coast, qui perso sont juste une fade copie de grandes villes américaines de Floride telle Miami et qui l’image type des villes qui font la réputation de la côte est australienne : chose que l’on fuyait avec Emilie mais qui attirait nos deux compagnonnes de routes

IMG_3834    IMG_3841 IMG_3844    IMG_3848

 

Arrivées vers Brisbane, petit arrêt au Lone Pine Sanctuary histoire de me prendre en photo avec un koala 🙂 car particularité exceptionnel : alors que dans le NSW (région de Sydney), il est interdit par la loi de toucher un koala, on peut dans le Queensland (région de Brisbane) les prendre 2s dans les bras le temps d’une photo touriste. Alors oui c’est grave l’usine à fric mais arg de tenir cette boule de poils dans les bras et d’avoir une photo de soi avec un koala, animal unique au monde, c’est juste grandiose.

IMG_3884

et histoire de vous faire partager avec quels animaux je vis depuis plus d’1 an 1/2, voici un échantillon 🙂

IMG_6139   IMG_6131

le kookaburra (prononcé koukabaru) dont vous pourrez entendre sa douce mélodie sur ce lien 🙂 pour vous donner une idée, il est soit matinal, soit du soir. Il chante en général aux levers et aux couchers de soleils… on s’est tous fait au moins une fois réveillé par son chant 🙂

et à droite le diable de tasmanie, à défaut de pas l’avoir vu en tasmanie où il se fait de plus en plus rare, je l’aurai vu au Lone Pine Sanctuary

IMG_6087     IMG_6119

un emu (très présent ici dans tout ce qui est crème hydratante…) et un wombat, sorte de gros nounours trop mimi 🙂 vu lors de mon trek sur l’overland track 🙂

IMG_6101   IMG_6107

Ayant vendu notre voiture le 30, nous profitâmes quelques jours  de Brisbane avec Emilie pour y passer le Nouvel An en mode couchsurfing chez des crèmes de la crème de couchsurfer avant d’attaquer un wwoofing non loin de là. Suite à venir 🙂

 

 

 

3 Commentaires

  1. Merciiiii !!! (au nom de tous ceux qui résistent à faceboutch ;p )

    J'aime

  2. Pingback: Kayak dans les Everglades australiennes – Gagaju Bush Camp | colombefreiontheroad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :