Derby au quotidien

Derby c’est aussi la vie typique de l’outback. Un sol rouge de chez rouge qui m’avait manqué à Perth :). La ville est parsemée de baobabs (l’emblème de la ville), bananiers et manguiers. Les tiarés, présents en abondance embaument l’air d’un doux parfum d’exotisme :). Au petit matin, avant qu’il ne fasse trop chaud, on croise même les rapaces (aigles ou faucons) – remarque maintenant que j’écris ça, ça doit faire une petite semaine que j’en vois plus, comme s’ils étaient partis avec l’arrivée du premier orage ?

DSC03165    DSC03164

DSC03151 =  la rue principale (c’est mort comme ça tous les jours depuis mon arrivée)

Les températures varient de 23 à 50° et en pleine saison des pluies, on peut avoir jusqu’à 100% d’humidité. Petit exemple concret : 17 novembre à 6h30 du matin on avait déjà 27° et 84% d’humidité. Durant la saison des pluies, c’est une moyenne de 40° chaque jour ! On vit donc en permanence avec l’air conditionné à l’intérieur histoire d’avoir une température constante à environ 21/23°. Et on apprend à vivre avec des lunettes de soleil en continue quand on est à l’extérieur tellement le soleil nous aveugle et à se tartiner avec la crème solaire sinon c’est coup de soleil garanti dès les 10 premières minutes.
Pendant la saison des pluies, les pluies peuvent être diluviennes et les rues se transformer en rivières. Mais les orages sont juste magnifique. Le dernier allant de tons orangers à violet, c’est juste inouï de voir un orage d’une telle intensité en live.

Afin d’isoler au mieux les habitats de l’humidité constante, les nouvelles constructions de Derby sont faites uniquement en tôle, donnant à la ville un côté assez «containers».

IMG_2372   IMG_3050

Petite ville sans extra, on apprend à vivre avec ce qu’on a. L’arrivée de l’internet a de sûr sauvé les habitants de leur isolation. Tu veux bouger : tu as besoin d’une voiture, les distances étant juste énormes entre deux points.  Tu veux aller faire du shopping ? T’oublies ! Le shopping ici se fait sur Internet et prépares toi à avoir un loooong délai de livraison, la poste n’arrivant que 3 fois par semaine via le  bus Broome-Derby. Un Woolworth, un IGA (tout deux enseignes de supermarché genre Auchan et Super U en France ou Delhaize et Casino en Belgique) te serviront de lieu de ravitaillement.
Bon après on est pas non plus dans le far west, on a aussi une institut de beauté, un coiffeur et une piscine 🙂 mais c’est tout ! Le nombre de magasins se compte sur mes 10 doigts. Les quelques magasins présent en ville sont des spécialistes pour employés du bâtiments où tu trouves les tenues de travail demandé par le gouvernement quand tu travailles sur des chantiers, ou encore ceux pour faire des roadtrips dans l’outback avec tout le matos inimaginable pour la pêche, la chasse ou le camping. Bref vous l’aurez compris : une belle isolation 🙂

Mais en même temps avec des semaines à travailler 6/7j parfois 7j/7 même, avec des horaires variant de 45 à 63h (mon maximum lors de la semaine de la Melbourne Cup), on a oublie vite cette isolation et même aussi les mouches hyper collantes et les moustiques une fois la nuit tombée qui eux ne font que nous dévorer ! (à part si on est dans la piscine)

IMG_2846

Finalement 4 mois avec une routine pareille, c’est passé relativement vite. Et faut dire qu’avec une excellente ambiance au boulot entre collègues (pour la grande majorité que des backpackers), ça facilite aussi l’envie de rester :). Entre des afters, des soirées sur notre « Sunset Boulevard » (=notre terrasse), des anniversaires, des pool parties, la liste est longue et seulement quelques photos vous les illustreront, le reste restera dossier 🙂

DSC03278  DSC03271

IMG_2746  DSC03269

IMG_2627  DSC03525

Gros jour de chance aussi d’avoir eu congé un jour de rodéo 🙂 mon premier rodéo ! 🙂

DSC03398  DSC03414

DSC03379  DSC03384

DSC03395  DSC03445

DSC03439

DSC03393  DSC03389

DSC03410  DSC03416

DSC03424

Et quand on était plusieurs à avoir un « day off », c’était généralement direction le « Jetty » pour y voir le coucher de soleil : LE truc à faire à Derby 🙂 vu qu’on a pas de plage à Derby. Bon après on a pas de plage mais on a les crocos  et les mangroves 🙂 je vais pas aller me plaindre non plus 🙂

DSC03244  DSC03243

Derby est connu pour être l’endroit en Australie avec l’amplitude la plus élevée en Australie ( et la seconde dans tout l’hémisphère sud) : 12 mètres de différence entre marée basse et marée haute. Assez impressionnant quand on a la chance de voir le Jetty lors des deux marées:

-Marée haute :

DSC03247

DSC03266

-Marée basse :

DSC03364

DSC03338

DSC03328

Jetty qui servait il y a bien longtemps (vers 1894) de port d’exportation pour la laine et les perles (cultivées à Broome) et qui fut ensuite utilisé pour transporter les bovins, le pétrole et autres produits majeurs de la région. Aujourd’hui il sert essentiellement à transporter les concentrés de zinc et de plomb des mines environnantes.

DSC03261  DSC03232

DSC03263   DSC03257

Quelques tentatives vaines de pêches aux crabes, avec Austin et Alenna, deux backpackers taïwanais.

DSC03201  DSC03256

Ou encore des dégustations du fameux « Fish & Chips » de la barraque de la Jetty ou d’un « Crocodile Burger » 🙂

DSC03326  IMG_2731

Mais étant entouré de désert, on mettra à profit ces étendues pour organiser ces fameuses « mash parties » :), comme ils les appellent vers Derby. Musique à fond et danses autour d’un feu de bois en plein désert : ambiance australienne garantie

DSC03711  DSC03685

DSC03689  DSC03710

DSC03688

Au final ça aura été une expérience inoubliable tant pour la richesse humaine autour de moi que pour la découverte de cette vie dans l’outback sous une chaleur digne d’un désert ! J’ai de loin préféré servir les locaux de Derby que les citadins de Perth. Ici c’est des clients réguliers qui viennent minimum 1 fois par semaines, on finit par s’appeler par nos prénoms d’ailleurs :). Et c’est aussi ces clients, ces locaux qui m’auront permis de vivre des moments magiques.

-tenir un bébé kangourou (qu’on appelle joey ici en Australie) dans mes bras

DSC03502  DSC03513

1379864_521208611291704_2096398955_n

-ou encore visiter la base des royal flying doctors après avoir servi un café au boss de la base des Flying Doctor de Derby (y’a 5 bases dans tout le Western Australia).

DSC03760  DSC03763

DSC03768

Petite histoire des Royal Flying Doctor au musée de Derby  et pour les plus curieux :

http://www.flyingdoctor.org.au/About-Us/Our-History/

DSC03179  DSC03180

Mon seul regret : ne pas avoir vu de crocodiles à l’état sauvage mais ce n’est que partie remise :). A défaut, j’aurai pu voir un «Blue Lizard» ou plutôt cohabiter avec, car ils vivent sous nos bungalows et font de ces bruits dignes d’un gecko ! 🙂

DSC03777

Un commentaire

  1. Pingback: Wwoofing n°7 à Yandina (Queensland) : sous une pluie de mangues | colombefreiontheroad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :