Cygnet et son Folk Festival (TAS)

Cygnet, c’est pour la plupart d’entre nous un lieu inconnu. Certains « backpackers » ou touristes qui font le tour de la Tasmanie en voiture y passent sans s’arrêter et n’y voit aucun attrait. Et c’est normal, car tout réside en fait dans la façon de vivre des habitants et en étant « étranger » à la ville, on ne voit en effet rien de plus qu’un banal village de campagne.

Pour un peu plus de 1000 habitants, Cygnet est considérée ici comme une « Town ». A comprendre un village. Plusieurs écrivains, artistes, hippies, fermiers s’y sont installés depuis les annés 60 et même si petits à petits, les spéculateurs immobiliers comprennent l’attrait de Cygnet, les habitants n’hésitent pas à se rebeller et à refuser qu’une même société ou un même propriétaire possèdent un grand nombre de propriété pour ensuite les louer et se faire du fric tout en habitant à « Sydney » ou « Hobart.

DSC08340

Cygnet pour essayer de vous peindre un tableau: c’est le village de campagne par excellence au bord de mer. Quand t’arrive dans la rue principale pour aller faire des courses, tu passes plus de temps à dire bonjour à tout le monde et à bavarder avec l’un ou l’autre (parce que c’est toujours comme ça, dans les villages, tout le monde se connaît) qu’à faire finalement tes courses.

3 pubs dont un a brûlé, donc plus que 2, et 1 des 2 est un peu à l’extérieur de la ville…

1 supérette

2/3 cafés

Des magasins de proximité : 1 boulangerie/ 1 marchand de légumes/fruits…

Une boutique avec des produits de voyance…, et une dame qui te lit ton avenir dans les cartes

Des boutiques de seconde main ou de produits équitables

Pas un seul magasin de marque !

DSC08168= la rue principale un dimanche

DSC08166 = la maison des artistes (reservé à la location pour les artistes)

IMG_4522 = le magasin de seconde main par excellence: vêtements et bouquins à moins de 10$…

Les magasins essayent au maximum de vendre produits locaux et non importés, du coup tout ce qu’on trouve comme légumes et fruits, c’est de saison ! Pour rappel, Cygnet se trouve dans la Huon Valley qui est connue dans toute la Tasmanie pour ses pommes et ses cerises, et même si on trouve multitude de fermes qui produisent d’autres fruits et légumes, il y a une abondance de cerisiers et pommiers…

Cygnet c’est aussi son petit port avec une histoire:

Le port fut tout un temps le port le plus important au sud de Hobart, servant de port pour le gouvernement ainsi que de port de plaisance. Y’avait même un gardien employé à plein temps en 1874.
Il était utilisé pour exporter les fruits et légumes cultivés dans la région, divers autres produits comme du bois (le fameux timber wood, aujourd’hui protégé qui servait avant à la construction des maisons, notamment les bordures de fenêtres)
La baraque du bout du port fut vendu en 1946 pour 135$ et aujourd’hui plus rien de l’ancien port n’a survécu.

DSC08115

Quand on vous dit que la Tasmanie est un monde à part de l’Australie « continentale », c’est un peu dire. Ici en Tasmanie, tout est synonyme de quiétude, de tranquillité, de calme… Pas beaucoup de monde dans les grands villes, encore moins dans les villages. La plupart des habitants se connaissent entre eux depuis de longues années. Les tasmaniens ont comme qui dirait adapté leurs vies en fonction de la nature présente. Ici tout le monde se préoccupe de l’environnement, de ses déchets. On demande aux touristes de trier leurs poubelles, de prendre leurs poubelles avec eux s’ils sont dans un parc national, de respecter la nature…

Tout ça se traduit par une valeur de respect partagée entre habitant et touriste

(et là encore une fois revenue sur le continent, rien à voir, rien que sur la Great Ocean Road, où rien n’indique aux touristes de reprendre leurs poubelles avec eux par exemple, ce qui fait que les poubelles s’entassent dans les toilettes).

Quand t’as fait les parcs de Tasmanie et que tu reviens après sur le continent, tu vois la différence des tasmaniens et de leur amour pour leur région. Après tout est relatif bien sûr, j’ai pas fait toute l’Australie entière pour me permettre d’autant globaliser. C’est juste mon opinion…

Reprenons mon petit tableau de Cygnet. En voilà aussi un exemple typique que l’on trouve seulement en Tasmanie et que j’en suis à 99% sûr jamais sur le reste du continent australien:

un peu partout sur l’île, on trouve des stands soit avec des fruits, des pommes, des fruits rouges, bref des fruits ou légumes (j’en ai même vu avec du miel…) MAIS sans personne pour tenir la caisse. Le principe repose tout simplement sur l’honnêteté !

Tu le vois de la route, tu t’arrêtes, tu mets les pièces dans la « tirelire » et tu repars avec ton achat.

C’est tout bonnement excellent 🙂

IMG_4353 IMG_4355 IMG_4356

Voilà un peu Cygnet 🙂 362 jours par an.

Les 3 derniers jours de l’année, Cygnet est habitée par une fièvre festivalière 🙂

Tout les ans, courant janvier, Cygnet ne vit que pour son « CYGNET FOLK FESTIVAL ».

3 jours de fêtes, danse, musique qui embaument la ville et qui lui donne un air de folie.

Quand à l’année c’est environ 1000 habitants, durant ces 3 jours c’est près de 4000 à 5000 habitants qui envahissent la petite « town ».

Le festival existe depuis 1982 et repose sur le travail de volontaires, des musiciens et de la communauté (qui y viennent tenir un stand ou vendre leurs œuvres (aussi bien culinaires que non) 🙂

J’étais donc le temps du festival volontaire 🙂 histoire d’avoir le pass gratuit (150$ quand même !)

Le festival rassemble autant de genres « folk » que possible. Dans l’ensemble essentiellement de la musique du monde, en passant par de la musique latino à la musique celtique, des chants acapela, des morceaux acoustiques, des danses ou encore des ateliers (découverte d’une danse, ou cours de musique basé un instrument par exemple le violon).

Les artistes sont autant nationaux qu’internationaux et si on s’y connaît un peu dans ce monde de la musique, on a la possibilité de trouver certaines stars 🙂 même si le festival repose aussi sur l’envie de vouloir supporter et porter à la lumière de jeunes musiciens.

IMG_4579 = le parc avec sa scène gratuite (seuls les concerts « intérieur » étaient payants)

IMG_4552 = le petit marché du festival

IMG_4588 = Jules faisant le cirque durant le festival (il aura fini à l’hôpital avec un poignet cassé)

IMG_4563 = des concerts un peu partout dans la rue…

IMG_4550 = les 2 cafés de la ville prisés

IMG_4570 = manger local et produire local 🙂

IMG_4559 = chacun à sa sauce essaye de se faire des sous et de profiter du festival

IMG_4584 = amy qui vend ses gâteaux fait maison au prix laissé libre (yourte de zeb*)

IMG_4541

et pour l’ambiance, rien ne vaut de mieux que des vidéos:

 

 

3 Commentaires

  1. catherine

    Ca te va « comme un gant » cette vie la ! lol
    Je t’y vois bien…. Je suis certaine que tu as beaucoup apprécié ton séjour à Cygnet, ça se voit !

    J'aime

    • 🙂 et oui ce fut mon petit bout de paradis pendant plus d’un mois 🙂 et ça surtout grâce aussi au wwoofing (locaux) 🙂 j’y retournerai peut être même l’année prochaine histoire de refaire le plein de myrtilles et de profiter encore du festival en tant que volontaire…. À voir selon où je serai et ce que je ferai à ce moment là !

      J'aime

  2. Kat

    Elo! Lire ton article sur Cygnet était pour moi comme revivre les 3-4 mois passés là-bas qui font partie de mes plus belles expériences de l’Australie! :-)) Merci d’avoir partagé ca! En plus, tu m’as fait apprendre tant de nouvelles choses sur ce petit paradis – j’ai malheureusement pas pu vivre les jours du festival, par exemple, trop dommage! Mais le reste, t’as tout a fait raison, les habitants de Cygnet sont des personnes vraiment précieuses! On a vécu des moments extraordinaires, ils nous ont fait participer à leurs vies d’une manière formidable! Et le PORT, chaque weekend on a fait du voile, un reve…je vais jamais oublier ca!
    Continue de profiter au max de la belle vie là-bas!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :