Le Japon au quotidien

En espérant que vous êtes bien installés confortablement 🙂 voici le premier post qui j’espère vous donneront l’impression d’être au Japon 😉 et pourquoi pas encore mieux vous donner l’envie de venir sur place 🙂 

Je n’avais jamais imaginé de tomber sur un tel pays : tout est magnifique, des temples de partout, même au milieu d’une rue dans un quartier d’affaires et on reste toujours aussi estomaqué devant l’attitude des japonais : c’est juste incroyable comment les gens sont ici calmes, gentils, souriants, adorables, accueillants, prêts à nous aider en toute circonstance. Encore hier on cherchait un temple dans Tokyo, et une dame me dit d’attendre là où on était et elle descend toute la rue pour aller demander au  policier posté en bas de la rue (policier dont on a toujours pas trouver la fonction essentielle : on pense qu’il sert en fait de carte parlante ;)).

 
Il faut savoir que l’on compte sur le bout des doigts le nombre de touristes occidentaux aussi et c’est tout à notre avantage 🙂 car ainsi on a droit à plus de sourire à mon humble avis 🙂 bon après peut être que le sac à dos qui pèse une tonne doit faire son effet 🙂 Dans certains endroits des enfants rigolent en nous voyant, d’autres nous prennent en photo discrètement, et certains comme encore hier nous demandent d’où nous venons ( scène assez unique d’ailleurs : on demande comme à notre habitude à des japonais assis en face de moi si on peut les prendre en photo et le voisin commence à nous demander en anglais d’ou on venait et voilà qu’on rate notre station en descendant 🙂 )
 
Au moment où j’écris j’ai une semaine de Japon derrière moi et j’ai l’impression d’être rentrer dans une routine de voyage si on peut appeler ça comme ça :), porter mon sac a dos d’un point A à un point B, le mettre dans une consigne, découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes chaque jour, faire l’effort de parler ou du moins essayer de parler la langue du pays ne fait que me concerter dans mon choix d’être partie 🙂 bon par contre c’est vrai que honnêtement vivement l’Australie que je trouve un boulot histoire de renflouer les caisses parce que être touriste c’est pas si bon marché que ça 🙂

 
Parce que il y a tellement de choses à raconter, j’ai choisi de vous peindre la vie quotidienne : je vais insérer les photos un peu plus tard 😦 
 
WIFI  
tout d’abord une petite explication sur la raison du peu de nouvelles : pour cause le wifi / j’écris pour le moment sur mon téléphone car bien que l’on soit au Japon, le wifi gratuit dans les cafés n’est pas si présent que ça ou alors un peu compliqué a avoir : par exemple dans la nouvelle gare de Kyoto, en demandant au bureau d’information, on nous a conseillé UN café ! Et encore on a le droit qu’à 10 min ! Après il faut s’enregistrer et euh sur une page en japonais ben l’européen est un peu perdu 😦  Sachant qu’on s’est aussi essayé au café internet qui lui aussi ne court pas les rues, tout le monde surfant sur son téléphone : et oups 14€ pour l’heure ça fait mal au budget du voyageur hein 🙂 (bon euh on avouera au passage que c’était le café internet de luxe avec bibliothèque manga, pièce individuelle, douche…!) du coup je ne regrette pas d’avoir pris l’iPhone avec moi 🙂
 
DANS LA RUE AVEC LES TRANSPORTS EN COMMUN 
Prenons le métro tout d’abord: 
Remettons nous un cadre environnant: les japonais sont des gens calmes, polis, respectueux… Donc dans le métro non on aura pas la même scène que dans un métro italien 🙂 ici personne ne parle dans le métro ou alors très doucement que ça nous dérange jamais et qu’on n’arrive même pas a suivre la communication (bon après peut être que je suis devenue sourde :)) notez aussi qu’il est interdit de téléphoner et pour rappeler les touristes, il y a même une annonce en anglais (« please switch off your mobile phone when you are not sitting in a privacy area. Please put your phone on silent mode when…. »)! De plus personne ne mange donc on part du principe (mais ça reste à être confirmer) que manger est aussi interdit! Le métro est propre de chez propre, perso j’ai jamais vu ça et même l’odeur, cest peut être surréaliste pour les parisiens mais ici le métro ne pue pas et ce même quand il est bondé, limite des fois on a l’impression qu’ils diffusent un parfum d’ambiance ! Des rangées sont disposés le long des fenêtres face à face de façon à faire rentrer le plus de monde possible. Et histoire de bien caser le plus de monde possible : beaucoup d’accroches sont dispo au plafond, devant les rangs de places assises et aussi au milieu.
= avec en prime la photo d’un magazine porno…
Et pour être tranquilles sans avoir de mains baladeuses: des rames sont réservées aux femmes en heure de pointe: ils sont signalisés par des bandes roses, aussi bien sur le sol que sur la rame
Donc avec ce silence royal, oubliez les écrans publicitaires via TV comme par exemple à Berlin ! Tout le monde se tait, et il n’y a aucun bruit si  ce n’est le bruit de la rame et les annonces bilingues japonais anglais des noms des stations ; j’imagine votre tête à vous imaginer l’ambiance 🙂 mais l’explication est toute simple : tout le monde dort dans les transports en commun par exemple là je suis en train de vous écrire sur la route de kamakura (là où il y a le second plus grand bouddha du Japon) et en face de moi, sur 7 personnes 4 personnes dorment, 2 lisent un manga ou un bouquin dont un qui s’endort même dessus, d’ailleurs il vient de ranger son bouquin 🙂 et le dernier me regarde 🙂 (euh pour vous situer on est deux européennes/occidentales dans le train!) là on vient de descendre à kita kamakura et arg une foule une foule ! 
 Aujourd’hui en plus on a un jour férié au Japon ( journée du sport et de la joie) du coup comme kamakura se trouve sur la côte, tous les japonais s’y sont donnés rendez vous ! 
Mais concernant la foule encore quelque chose de spécial unique : étant donnée que la ville de Tokyo compte dans les 30 millions avec sa périphérie, les escaliers sont divisées en deux parties : un côté (les 3/4 ou la moitié dépendant de la station) réservé pour ceux sortant du métro et le reste pour ceux qui montent prendre le métro/train.
Et conseil vous aviser pas de vous tromber de côté en heure de pointe où lorsqu’une rame vient de s’arrêter à la station: vous finirez piétiner… 😦
 
Ah et pour payer 🙂 ici, à Tokyo,  il a une carte appelée carte suica que l’on recharge et qu’on badge en rentrant dans la zone de contrôle et en y sortant. Elle sert aussi à régler des  petits achats dans certains magasins de dépannage style proton en belgique 🙂 Les prix changent suivant la distance mais j’ai pas encore super bien pigé le fonctionnement. En moyenne un ticket nous coûte entre 1,70 et 2,20 €, même si remarque hier on a payé 5,80 €. 
Mais le meilleur c’est que à chaque station on a une petite musique différente nous signalant que l’on arrive à la station et à chaque fois elle change : bon toujours à connotation asiatique ou même Disney parfois on a l’impression et on a aussi beaucoup de petits oiseaux donc on est toujours accueilli en musique ;))) 
 
Petite info : étant donné l’énorme degré de politesse et de respect, on ne verra jamais jamais un japonais essayant de passer les portiques dans payer, puis de plus y’a toujours un homme ( pas encore vu de femmes jusque là) sur le côté qui est là pour toutes questions mais aussi pour surveiller.
 
Le bus : on rentre tous par l’arrière et on ressort tous par l’avant en payant (monnaie ou carte suica) 
 
Ici le TGV c’est le Shinkansen 🙂 et avec le japan rail (sorte d’interrail exclusivement réservé aux étrangers ou aux japonais habitant à l’étranger), on peut en profiter moyennant juste une réservation au préalable ! avec lui la distance entre Tokyo et Kyoto se fait en moins de 3h ! Et on a notons le 🙂 aussi le droit de manger à l’intérieur. Par contre pour l’anecdote : quand on est partis sur Kyoto, on était dans le même wagon que des élèves partant en voyage de classe et à un moment donné le prof s’est levé et a gueulé sec sur les élèves qui se sont tous tus : euh scène choquante pour nous et le couple d’espagnols assis tout au début du wagon qui avons regardé en arrière mais sinon aucun japonais ne s’est retourné ! 
Derniers détails sur les Shinkansen : possibilité de cadenasser ses sacs à l’entrée du wagon 🙂 ; de tourner les sièges de façon à s’assoir face à face quand on est par exemple un groupe de 4 🙂 ; une japonaise passe tout le temps minimum une fois avec un petit chariot pour vendre boissons et petits snacks ; le contrôleur se baisse comme s’il faisait presque une révérence pour saluer les passagers avant de se retourner et de changer de wagon !
 
DANS LA RUE:
Les zèbras sont perpendiculaire et en diagonale ce qui est assez surprenant. Comme partout une petite musique annonce que les piétons peuvent traverser, ressemblant plus à un chant d’oiseau  qu’un tak tak tak tak fait pour les aveugles. Je me demande quand même comment les japonais arrivent à finir leur journée sans mal de tête avec leurs sonneries pour tout: on a une voix qui sort de nulle part pour l’escalateur, une musique différente à chaque arrêt, le piou piou du passage pour piétons, la musique des toilettes ( ahhhh les toilettes japonaises tout un thèma :)) ! 
 
Alors aussi une petite particularité du pays : comme tout japonais est tout le temps sur la route (euh y’a juste 30 millions d’habitants sur Tokyo et sa périphérie!), des casiers sont disponibles dans quasi toutes les gares : prix variant suivant la taille allant de 2 à 8€. Mais quelque fois comme aujourd’hui, quand on s’est pointés vers 10h à kamakura, ville située sur la côte, tous les casiers étaient bien sûr pris, du coup après être rester comme des cons avec nos énormes sacs,  on est finalement aller les déposer au loueur de vélo 
 
VIE FAMILIALE
– les chaussures : comme dans d’autres pays : on enlève ses chaussures à l’entrée et on prend des chaussons par contre détails important : on enlève ceux ci pour en essayer d’autres quand on rentre dans les toilettes : une autre paire là commune à tous à sa place à l’intérieur devant nous en gros quand on ouvre la porte des toilettes. 
 
-la salle de bain: aussi mega différente de la salle de bain occidentale : alors d’abord tout les japonais prennent genre un petit bain donc la salle de bain est composée d’une petite baignoire occupant la moitié de la pièce et dans l’autre partie on se douche mais non il n’y a pas de douche genre à l’européenne seulement le pommeau : un écoulement est prévu dans le sol, un miroir, une bassine et un seau. En gros on s’assoit sur le seau et on se douche 🙂 
 
– la chambre : le best du best de ce que je connais : le tatami : pfiou comment on sort très bien 🙂 en plus ce soir on a eu le droit à un oreiller avec des noyaux de sarasa  – y’a pas a dire quand on a des problèmes de dos, le lit à la japonaise y’a pas mieux 🙂 
 
-la salle à manger : on mange sur une table basse sur des coussins et non sur table, du coup euh bah vu que j’étais pas habitué la première fois : du coup bonjour les fourmis dans les pieds 🙂
 
– les toilettes : haha les toilettes japonaises : perso je les adore 🙂 alors déjà les toilettes public en général: 
dans le Shinkansen (train à grande vitesse) on a le droit à « western style » qui est comme chez nous avec les petits boutons en plus ou le « japanese style » qui est en fait une cuvette dans le sol, genre nos toilettes turques 
– mais alors le plus génial c’est la sorte de télécommande multifonction en général accrochée à la cuvette comme un accoudoir ou sur le mur : mais j’ai beau essayé de découvrir tout j’arrive toujours pas à capter à quoi ils servent tous ! y’a même à chaque fois un bouton d’alarme et euh moi qui essaye à chaque fois de tout essayer, hum j’ai créé la panique dans les toilettes plusieurs fois.
L’essentiel : c’est celui de la musique : (soit quand on s’assoit c’est automatique, soit on doit appuyer sur un bouton) une sorte de musique de bruit de fond ressemblant à une fontaine en général ou plutôt à un bruit de cascade ! 
Après hum possibilité d’avoir un jet dans les fesses plus ou moins puissant, plus ou moins froid 🙂 
Et dernière particularité qui m’étonnes à chaque fois : on aura le droit presque à chaque fois dans les toilettes publique des femmes à des powder coin : genre un espace pour se laver les mains et en plus un deuxième espace servant à se refaire belle / sachant que toute bonne japonaise est maquillée toute la journée et à un visage parfaitement clean ressemblant quasi à une poupée de porcelaine. 
 
Et comme chacun a son propre « tissu » lui servant à se témoignent le visage quand il transpire notamment, il n’y a jamais de quoi s’essuyer dans les toilettes vu chacun a son propre « essui » 

7 Commentaires

  1. Un bon truc, si tu passes devant un hotel souvent tu peux trouver du wifi sans code ^^.
    J’adoooore les toilettes japonaises, vous n’allez pas à Hakata par hasard? les toilettes du grand magasin de la gare sont un vrai musée.

    J'aime

  2. J

    Japonais. Vraiment mal. Est devenu un ami de beaucoup de Français me détestent. S’il vous plaît ne pas venir au Japon. S’il vous plaît ne pas s’y intéresser. Au revoir.
    http://www.fnn-news.com/news/headlines/articles/CONN00233563.html
    日本人です。本当に心が痛みます。私の多くの友人がフランス人が嫌いになりました。日本に来ないでください。関心を持たないでください。さようなら。
    http://www.fnn-news.com/news/headlines/articles/CONN00233563.html

    J'aime

    • Hi J,
      il est dommage d’englober Ruquier comme représentant des français, même si ce qu’il a dit était déplacé et de nous conseiller à cause de son humour noir de ne plus s’intéresser au Japon !

      Je pense que le Japon est un pays qui vaut vraiment la peine d’être visité et les japonais que j’ai eu la chance de rencontrer ont été d’une gentillesse extraordinaire, de ce fait le Japon restera un pays merveilleux pour ma part et j’ai été contente d’avoir eu la chance de pouvoir le découvrir. Tu as vraiment de la chance de vivre dans un pays où les gens sont si respectueux les uns envers les autres, et je pense que les français justement ont BEAUCOUP à apprendre du japon

      for those who don’t understand what is J talking about, have a look under this english website:

      J'aime

  3. trop bien cet article. un air de voyage!

    J'aime

    • merci tchipiz 🙂 au départ ce blog était surtout pour mes amis et ma famille mais je vois que plein de gentils inconnus sont venus lire mes impressions 🙂 ravie d’avoir pu te permettre de voyager « à distance » 🙂

      J'aime

  4. Zaffi

    J’avais laissé un com mais apparemment ça n’avait pas marché — ton article m’a rappelé PLEIN de souveniiiirs !!! Merci (apparemment le Japon de 2000 est resté le même en 2012 – chouette!!) ENJOY poulette ! Hâte de lire toutes tes futures aventures ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :