USA – Juillet 2012 : Pennsylvanie et Baltimore

Des champs de maïs à m’en veux tu, m’en vois là.

Des amish se déplaçant en roulotte le long des bandes d’arrêts d’urgence sur les routes nationales

Des morceaux de pneus le long des autoroutes.

Des vieux villages d’un autre temps révélant tout leur charme avec leurs vieilles maisons en bois, leurs rocking chairs sur leurs terrasses, les drapeaux américains pendus avec fierté, les ponts en pierre ou en bois avec toute la contrasté américaines: des 4×4 garés devant les maisons alors que les maisons tombent presque en ruine 🙂

Une humidité étouffante avec une chaleur avoisinant les 38 degrés et les otages propice à nos chers amis les moustiques !

Voilà les grosses impressions de mon séjour en Pennsylvanie 🙂

3 semaines en Pennsylvanie avec quelques haltes dans les grandes villes telles Baltimore, Philadelphie, Washington DC et New York m’ont aussi rappelé combien chaque State américain est différent: autant par ses habitants que par ses paysages. Après la Floride, la Louisiane, la Californie et le Colorado, j’ai eu l’impression de me retrouver en pleine campagne, au milieu des champs.

Heureusement que je suis allée à Baltimore ou à Philadelphie sinon je crois que j’aurais été experte dans l’art de cultiver les betteraves et le maïs 🙂

La Pennsylvanie m’aura donné l’image d’un Etat très familial, très campagnard, et même si on retrouve bien sûr des grandes villes, elles sont et restent très éloignés les unes des autres et les champs de culture occupent la majeure partie du territoire.

1 jour en pays Amish (région de Lancaster) suffit largement et si vous avez peu de temps, explorez plutôt Philadelphie qui est à côté de Washington et de New York.

Je conseillerai à quiconque va à New York ou à Washington de prendre le train et de se rendre à Philadelphie pour 2 jours : la ville regorge de curiosités tant au niveau culturel que historique et ne vous décevra pas 🙂

Mes villes coups de cœurs en Pennsylvanie dans la région de Lancaster surnommé le « Pennsylvania Dutch County » :

Lititz : petit village dans le comté de Lancaster fondé en 1756 dont la spécialité est le Sturgis pretzel ainsi que le chocolat (même s’il reste américain et qu’en venant de Belgique, on accroche pas tellement). Le village comporte une grande rue « Main Street » où se trouve presque tous les magasins ainsi que les cafés. On y croise des amish dans les papeteries ainsi que le long des routes dans leurs « buggy » (=roulotte), car la ville se situe en plein pays Amish.

Marysville : vieux village pittoresque situé en hauteur donnant une vue magnifique sur la rivière.

Duncannon : vieux village historique situé près du point de confluence entre 3 rivières qui est connu pour son « Rockville Bridge », construit entre 1900 et 1902 et qui est le plus long pont en pierre au monde reposant sur des arches (48 au total). Petit aperçu de la vue quand on y arrive en train :). Les maisons sont dans le même style que celles de Marysville, avec un esprit plus village.

Harrisburg : la 4ème ville de l’Etat de Pennsylvanie et aussi par la même occasion la capitale de l’Etat. Le capitole (où siège le gouvernement de l’Etat de Pennsylvanie) offre des visites guidées tous les jours. Assez impressionnant comme monument et de magnifique salles pour le Senat, la Cour suprême.

Ci-dessous la salle de réunion de la chambre des représentants de la Pennsylvanie : « The House of Reprentatives »

(chaque lustre pèse plus d’une tonne pour la petite info)

(un des 24 médaillons de l’oeuvre « The Hours » du peintre Edwin Austin Abbey qui représenta le temps qui passe à travers 24 médaillons de femmes tournant sans fin autour du Soleil, de la Lune, des étoiles et de la Voie Lactée.)

Philadelphie : pfiou quand on sait que c’est la 5ème ville la plus grande des USA et la 2ème sur la côte est et qu’elle était la première capitale des USA avant que Washington ne la remplace, on comprend mieux pourquoi il m’a fallu 1 HEURE pour rentrer dans la ville : embouteillages à n’en plus finir et en plus cadeau ultime : péage pour rentrer dans la ville (5$), et si on se plante de route pour sortir, vas y que je te repaye 5$ 🙂

Je n’avais aucune image, aucune représentation de cette ville avant d’y aller et bien que de bonnes impressions et une grosse envie d’y retourner pour la connaître encore mieux.

Visite de la ville en commençant par Chinatown, le quartier étudiant avec ses étudiants en médecine en tenue bleu ou blanc comme on les voit dans les séries, le vieux Phila avec ses petites maisons accolées, le quartier historique du côté de Historic Park, qui est très très touristique.

Mes coups de cœur :

-le vieux Phila à faire à pied appelé le « Society Hill »

-la visite du côté historique « Independance National Historic Park » avec la « Liberty Bell » qui est le symbole de l’Indépendance pour chaque américain (la cloche fut brisée lors de son utilisation, ce qui ajoute son petit effet à sa visite) + l’ « Independance Hall » où fut signée la Déclaration d’Indépendance et aussi où fut adoptée la Constitution = conseil : préparez vous à faire la queue pour rentrer dans ces deux bâtiments !

-et si vous avez la voiture, sortez de la ville et allez jusqu’au « King of Prussia » qui est le deuxième plus grand centre de shopping des Etats-Unis avec plus de 400 magasins.

Baltimore fut l’une des plus grosses surprises : alors que tout les américains que j’ai pu rencontré m’avait déconseillé de m’y rendre, soit disant parce que il n’y avait rien à voir et que c’était dangereux (c’est une des villes des USA, où le taux de criminalité dépasse la moyenne), certains quartiers et notamment le centre valent le détour.

Mes coups de coeurs:

– le « Inner Harbor », où se trouve de nombreux navires de guerre notamment le dernier de Pearl Harbor et où on peut se balader tant sur le sol que dans l’eau avec des petites embarcations.

-se balader dans les rues de Fell’s point qui est un peu la vieille ville.

-le watertaxi qui nous emmnène d’un endroit à un autre de la ville

-la salle de concert sur le port.

-l’ancien phare de la ville: le phare rouge surveillant le port 🙂

Etait-ce un petit clin d’oeil à l’Irlande de me rendre à Baltimore et à Duncannon ? 🙂 Pas besoin de partir loin quand on habite en Pennsylvanie : On voyage rien avec qu’en découvrant certains noms de villes telles que Bethlehem, Roulette, Lebanon, Titusville, Dubois, Weedville, Oil ville.

Mon favori: Needsmore 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :